Garuda Indonesia confirme son redressement au 3e trimestre

Boeing 777-300ER de Garuda Indonesia - cc wikimedia / Alec Wilson

Garuda Indonesia a publié le 24 octobre un bénéfice net de 51,4 millions de dollars au troisième trimestre 2015, au lieu d’une perte de 220 millions de dollars pour la même période de l’année dernière, confirmant ainsi une amélioration de sa performance financière après un premier semestre qui l’avait vue revenir au bénéfice.

Cette amélioration des comptes au 3e trimestre 2015 est obtenue avec un chiffre d’affaires quasiment stable, à 2,84 milliards de dollars, contre 2,83 milliards au 3e trimestre 2014. Cependant, les dépenses ont fortement diminué, passant de 3,08 milliards de dollars à 2,72 milliards.

Ceci est « le résultat de mesures stratégiques du programme ‘Quick Wins’ et d’une politique draconienne de maîtrise des coûts mise en application au début de l’année » , explique dans un communiqué Arif Widobo, PDG de Garuda Indonesia. Le dirigeant a précédemment mentionné des mesures sur la couverture de change et de carburant.

Ces bons résultats du 3e trimestre viennent après un retour au bénéfice sur les six premiers mois de l’année, à 29,3 millions de dollars, contre une perte de 201 millions de dollars durant la même période de 2014.

Pourtant, Garuda Indonesia dit affronter « d’énormes défis« , avec une économie atone et des événements naturels (éruptions volcaniques et brume) qui ont impacté ses opérations.

Malgré cela, le groupe, qui inclut Garuda Indonesia et la filiale low-cost Citylink Indonesia, a enregistré sur les neuf premiers mois de 2015 (janvier à septembre) une croissance de 17,5% du nombre de passagers transportés, soit 24,55 millions, dont 17,69 millions pour Garuda et 6,87 millions pour Citylink. Ce chiffre représente pour la low-cost en particulier une augmentation de 28,8% du trafic passagers en un an, attestant de son développement rapide conformément à la stratégie du groupe.

A l’échelle des deux compagnies, l’offre en sièges disponibles a légèrement progressé au 3e trimestre 2015, passant de 36,9 milliards de SKO à 38,75 milliards, mais la demande a augmenté plus rapidement, se traduisant par une amélioration de 6,6 points du coefficient d’occupation des sièges, à 77,2%. En termes de ponctualité, le groupe Garuda enregistre 88,2% de mouvements à l’heure, avec un temps moyen d’utilisation des appareils de 09h11 par jour.

La part de marché pour les vols intérieurs s’établit à 44% au 3e trimestre 2015, une nette progression par rapport à 2014 (37%), et à 28% pour les vols internationaux sur les neuf premiers mois de l’année (22% en 2014).

La flotte combinée de Garuda et Citylink représente 181 avions à ce jour, dont huit Boeing 777-300ER, vingt-deux Airbus A330-200/300, deux Boeing 747-400, dix ATR72-600, quinze Bombardier CRJ1000 NextGen, quatre-vingt-huit Boeing 737-300/500/800NG, et trente-six Airbus A320, avec un âge moyen de 4,7 ans.

Le plan de flotte prévoit un total de 187 avions à fin 2015, dont 143 pour Garuda et 44 pour Citilink.

Garuda, membre de l’alliance SkyTeam, réalise environ 600 vols par jour vers plus de 70 destinations, dont 2 en Europe, Amsterdam et Londres Gatwick.

Crédit photo : Boeing 777-300ER de Garuda Indonesia – cc wikimedia / Alec Wilson

Laissez un commentaire