Aeroflot : un programme hiver en nette augmentation

Boeing 777-300ER d'Aeroflot à l'aéroport de Moscou Cheremetievo - CC BY-SA 3.0 Sergey Kustov

Alors que sa concurrente privée Transaero doit cesser ses opérations, la compagnie nationale russe Aeroflot a présenté vendredi un programme nettement renforcé pour la saison hiver 2015-2016 aussi bien sur le réseau international que domestique.

Pour la mise en place de ces horaires hivernaux, Aeroflot dit prendre en compte « les besoins des touristes qui préfèrent des vacances au bord de la plage » – un marché sur lequel s’était spécialisée Transaero qui cessera de voler le 26 octobre. A cette date sera en effet révoqué son certificat d’opérateur aérien par l’agence russe de l’aviation civile.

Ainsi, Aeroflot augmentera les fréquences vers des destinations en Asie du Sud et dans les Caraïbes, notamment vers Phuket, La Havane et Hanoi qui seront desservies par des vols quotidiens. La compagnie doublera ses opérations vers Le Caire, qui passera à quatre vols par jour au lieu de deux. Cependant Héraklion en Crète et Split en Croatie seront suspendues durant l’hiver, comme d’habitude. Kiev et Odessa sont également interrompues, à la suite de l’interdiction faite à Aeroflot d’opérer en Ukraine par les autorités de ce pays.

La fréquence hebdomadaire des vols à destination de Minsk est également augmentée de manière significative (passant à 35 au lieu de 28). Parmi les autres destinations européennes, Berlin et Prague sont renforcées, tout comme les vols à destination de Munich (qui passent à 28 vols par semaine au lieu de 21), Riga (également 28 au lieu de 21) et Varsovie (21 au lieu de 14).

Néanmoins, l’accent est surtout mis sur le réseau domestique. Les routes à forte demande au départ de Moscou seront parfois doublées, comme Rostov-sur-Le-Don (passant à 42 vols par semaine au lieu de 21) et Tomsk (14 au lieu de 7), ou augmentées de 50%, telles Arkhangelsk (21 au lieu de 14) et Mourmansk (21 au lieu de 14 également). Saint-Pétersbourg passe à 112 vols par semaine au lieu de 107, Nijni Novgorod ainsi que Sochi à 42 au lieu de 35. Une nouvelle route sera ouverte entre Moscou et Stavropol. Aeroflot dit également examiner la possibilité de commencer un service vers Saratov. Les vols entre Moscou et Voronej, qui ont commencé en Juin, se poursuivront cet hiver.

De cette manière, Aeroflot volera vers 51 pays et 119 destinations au total, dont 43 en Russie, 8 dans les pays de la Communauté des Etats Indépendants (CEI), 45 en Europe, 13 en Asie, 5 en Amérique et 5 au Moyen-Orient et en Afrique.

Les autres compagnies aériennes du groupe Aeroflot transporteront des passagers sur 70 routes supplémentaires. En incluant la nouvelle filiale low-cost Pobeda, le groupe sera présent sur plus de 200 itinéraires.

Par ailleurs, 125 destinations supplémentaires seront proposées aux clients de la compagnie aérienne grâce aux partages de codes qui ouvrent l’accès à 17 pays que ne dessert pas Aeroflot : l’Albanie, l’Algérie, la Bosnie-Herzégovine, le Ghana, l’Indonésie, l’Irlande, l’Islande, le Cambodge, le Kenya, le Luxembourg, la Macédoine, le Maroc, le Myanmar, le Portugal, l’Arabie Saoudite, la Slovénie et la Tunisie.

Rappelons qu’Aeroflot est membre de l’alliance SkyTeam. Elle a transporté 23,6 millions de passagers en 2014 (34,7 millions avec ses filiales).

Au 1er août 2015, la flotte comprend treize Boeing 777-300ER, onze 737, vingt-deux Airbus A330, vingt-six A321, soixante-trois A320, sept A319 et vingt Sukhoï SSJ100.

Crédit photo : Boeing 777-300ER d’Aeroflot à l’aéroport de Moscou Cheremetievo – CC BY-SA 3.0 Sergey Kustov

Laissez un commentaire