Air France-KLM finalise la cession de six slots à Londres Heathrow pour se désendetter

Boeing 777-300ER d'Air France et Boeing 767-300ER de Delta - CC BY-SA 2.0 Bill Larkins

Air France-KLM a confirmé mercredi le transfert au profit de sa partenaire américaine Delta Air Lines de six paires de slots (ou créneaux de décollage et atterrissage) à l’aéroport de Londres Heathrow, en précisant que le produit de cette opération servira à son désendettement.

La cession de ces six paires de slots avait été annoncée la semaine dernière par Delta mais restait à finaliser. Air France-KLM a confirmé dans un communiqué mercredi soir que le contrat de transfert a été signé le 21 octobre. Le groupe franco-néerlandais mettait déjà ces slots à la disposition de Delta depuis plusieurs années. Son programme de vol sur Londres n’est donc pas affecté par cette opération.

Air France-KLM précise que la transaction générera une entrée de trésorerie de 276 millions de dollars au quatrième trimestre 2015. La somme fait ressortir un prix moyen pour chaque slot de 46 millions de dollars, une valeur dans la norme au vu des dernières cessions de slots à Heathrow. Ainsi la compagnie aérienne SAS Scandinavian avait annoncé en février 2015 avoir vendu deux paires, l’une pour 60 millions de dollars et l’autre pour 22 millions de dollars. La valeur des slots fluctue notamment en fonction des horaires.

Air France-KLM enregistrera la plus-value avant impôt associée à cette vente en produit non courant dans les comptes annuels 2015. La transaction s’inscrit dans la politique de gestion dynamique de son portefeuille d’actifs et contribuera à son désendettement.

L’objectif d’une dette nette ramenée à environ 4,4 milliards d’euros à la fin 2015 est ainsi confirmé par le groupe. Pour mémoire, cette dette s’élevait à 4,55 milliards d’euros au 30 juin 2015 et à 5,4 milliards d’euros au 31 décembre 2014.

Précisons que la présence d’Air France-KLM à Londres Heathrow est actuellement assurée par Air France, depuis Paris Charles de Gaulle, et par KLM, au départ d’Amsterdam.

De son côté, Delta n’a cesse de se renforcer sur le premier aéroport de la capitale britannique et d’Europe – l’un des marchés les plus rentables au monde – depuis qu’elle a acheté en 2013 au groupe Singapore Airlines 49% du capital de Virgin Atlantic pour 360 millions de dollars. Le transfert des slots à Delta renforcera sa capacité à offrir un programme de vol continu et stable tout en accroissant sa flexibilité au départ de Londres Heathrow.

Crédit photo : Boeing 777-300ER d’Air France et Boeing 767-300ER de Delta – CC BY-SA 2.0 Bill Larkins

Laissez un commentaire