Aéroports de Paris : ce qui va changer à Orly et Charles de Gaulle [infographie]

Aéroport Paris Charles de Gaulle Terminal 2F - © Air France / Philippe Delafosse

Le groupe Aéroports de Paris (ADP) a présenté cette semaine son plan Connect 2020 prévoyant d’optimiser les infrastructures d’Orly et Charles de Gaulle. De nombreuses transformations sont programmées au travers de ce plan couvrant la période 2016-20, notamment pour garantir la performance opérationnelle et lutter contre l’hétérogénéité des deux plateformes.

A travers Connect 2020, ADP a prévu d’investir 3 milliards d’euros dans le cadre du Contrat de Régulation Economique 2016-2020 signé avec l’Etat (fixant en parallèle le montant des redevances aéroportuaires).

Au final, la capacité combinée des deux plateformes parisiennes dépassera les 110 millions de passagers à l’orée de la prochaine décennie.

– Paris-Orly : 32,5 millions de passagers en 2020

Lancé depuis deux ans, le programme de modernisation du deuxième plus grand aéroport français va transformer sa physionomie sur les cinq prochaines années afin de l’aligner sur les meilleurs standards européens en termes de confort et d’accueil pour les passagers.

Plusieurs grands chantiers ont déjà été lancés : les esplanades, abords extérieurs et accès aux parkings des terminaux Sud et Ouest ont été réaménagés en juin 2014 ; une nouvelle salle d’embarquement (environ 20 000 m2) située à l’Est du terminal Sud sera mise en service en 2016 pour accueillir des avions gros porteurs (12 postes) dédiés au trafic international.

Cependant, la transformation la plus spectaculaire est la création d’un bâtiment de jonction d’environ 80 000 m2 reliant les terminaux Sud et Ouest, dont la construction s’étalera entre 2015 et 2019. Quant aux dépenses de maintenance sur l’aéroport, elles ont été revues à la hausse et s’élèveront à 409 millions d’euros sur 2016-2020.

Une fois sa modernisation achevée, Paris-Orly disposera d’une capacité annuelle portée à 32,5 millions de passagers dans le strict respect de la limitation du trafic (250 000 mouvements par an) et du couvre-feu nocturne, souligne ADP. Enfin, un pôle multimodal hébergera à terme les stations du métro du Grand Paris (lignes 14 et 18).

– Paris-Charles de Gaulle : 80 millions de passagers en 2020

Au cours des dix dernières années, ADP a accru ses capacités d’accueil à Paris-Charles de Gaulle (créations de la liaison 2A-2C, des halls L, K et M du terminal 2E, terminal 2G). La capacité de l’aéroport est ainsi passée entre 2006 et 2014 de 47 à près de 72 millions de passagers et permet de répondre à la croissance du trafic attendue jusqu’en 2025. Toutefois, des points faibles demeurent.

Deux grands projets sont ainsi prévus sur cette plateforme, là-aussi dans la logique « one roof » de fusion des terminaux : la liaison des Terminaux 2B et 2D (34.800 m2) et la fusion des satellites internationaux du Terminal 1 (26.000 m2). La capacité de l’aéroport passera alors à près de 80 millions de passagers, soit 8 millions de plus qu’actuellement, sans construction de nouveau terminal.

Le Terminal 2B et une partie du Terminal 2D seront réhabilités. Des aires gros-porteurs (postes de stationnement avions) au large seront créées et une extension du tri-bagages du terminal 2E jusqu’aux halls L et M sera réalisée. Ces mesures permettront de renforcer la compétitivité du hub de correspondance.

Les accès routiers seront améliorés avec un aménagement du réseau routier secondaire.

– Dans les deux aéroports

D’autres mesures sont prévues dans les deux aéroports, notamment la rénovation des pistes 3 et 4 à Paris-Orly, et des pistes 2 et 3 à Paris- Charles de Gaulle, ainsi que la rénovation des aires avions. Des opérations de maintenance sur les systèmes informatiques sur les deux plateformes sont programmées.

Par ailleurs, ADP a également prévu certains travaux afin de garantir la conformité réglementaire de certaines installations : notamment les systèmes de pistes et taxiways suite aux nouvelles réglementations en matière de sécurité de l’OACI, le système de traitement des eaux à Paris-Charles de Gaulle, les équipements de sureté en raison du passage au standard 3 pour la recherche d’explosifs dans les bagages de soute.

– Infographies : ce qui va changer à Orly et Charles de Gaulle

Ce qui va changer à Paris Orly

Ce qui va changer à Paris CDG

Crédits :

  • Photo principale : Aéroport Paris Charles de Gaulle Terminal 2F – © Air France / Philippe Delafosse
  • Illustrations : Source Aéroports de Paris

Un commentaire sur “Aéroports de Paris : ce qui va changer à Orly et Charles de Gaulle [infographie]

  1. Et le service aux passagers ? Les restos, snack et cafés qui ferment à tout de bras au Terminal 2 depuis des années (pomme de pain, Mac do, hippopotamus, pizza hut, etc………) du fait de la cherté des loyés imposés par cette mafia adp reviendront ils ou seront ils remplacés ?

Laissez un commentaire