Alitalia accélère sa mutation

Airbus A320 d'Alitalia - CC BY 2.0 / Gerard van der Schaaf

Alitalia a présenté mardi plusieurs initiatives visant à assurer son retour à la rentabilité dès 2017. Deux nouvelles destinations longs-courriers sont annoncées pour l’année prochaine, Mexico et Santiago du Chili. La capacité de la flotte long-courrier sera renforcée, les cabines des avions seront modernisées et équipées d’une connexion à internet. De nouveaux services pour les passagers seront introduits et des investissements seront réalisés dans les aéroports, en particulier à Rome Fiumicino.

La compagnie aérienne italienne, dans laquelle Etihad Airways a pris une participation de 49% au 1er janvier, a confirmé le 13 octobre 2015 que son plan de redressement sur trois ans était « en bonne voie » dans la perspective de devenir rentable à partir de 2017. Elle publie un coefficient d’occupation des sièges de 80% pour le 3e trimestre de cette année.

Le président d’Alitalia, Luca Cordero di Montezemolo, et le PDG d’Etihad Airways, également vice-président de la compagnie italienne, James Hogan, ont révélé devant 2.000 employés à Rome une série de nouvelles initiatives qui seront mises en place dans les prochaines semaines.

Alitalia volera depuis Rome Fiumicino vers Santiago du Chili à partir de mai 2016, et vers Mexico à partir de Juin 2016. Avec ces deux nouvelles liaisons, Alitalia servira 5 destinations en Amérique latine et 10 au total sur le continent américain, disant ainsi « consolider son leadership sur le transatlantique depuis l’Italie » .

Les cabines des avions moyens et longs-courriers seront rénovées. Les sièges seront revêtus de cuir (de la marque Poltrona Frau en classe Affaires long-courrier) et un nouveau mobilier sera installé. Ce programme débutera en novembre et sera achevé au printemps 2016 pour les moyens-courriers et à l’automne 2016 pour les longs-courriers.

A l’instar d’Etihad, la totalité de la flotte sera équipée d’une connexion à Internet par réseau WiFi. Les systèmes sont en cours d’installation sur les longs-courriers et le seront prochainement sur la flotte moyen-courrier. Alitalia deviendra ainsi l’une des rares compagnies européennes à proposer ce service sur les vols intra-européens (avec Norwegian Air ou bientôt Lufthansa).

La compagnie italienne dévoile aussi qu’elle étudie actuellement plusieurs possibilités afin d’augmenter de 20% la capacité de la flotte long-courrier l’été prochain. Celle-ci comprend aujourd’hui quatorze Airbus A330 et dix Boeing 777-200ER.

Un service de voiture avec chauffeur sera proposé sans supplément aux passagers de la classe Affaires. Il sera développé progressivement, en commençant par les vols à destination d’Abu Dhabi au départ de Rome, Milan et Venise, ainsi qu’à destination de New York JFK au départ de Rome et Milan.

La rénovation des salons aux aéroports de Rome Fiumicino, Milan Linate et Milan Malpensa, Naples, Catane et New York JFK sera achevée dans les douze prochains mois.

Enfin, plusieurs initiatives sont également annoncées pour améliorer les procédures de correspondance et d’embarquement à Rome Fiumicino, avec d’avantage de personnel et de moyens.

« Toutes les innovations qui seront introduites très rapidement vont transformer l’expérience de voyage avec Alitalia » , assure le président de la compagnie italienne.

« Il y a encore des défis à relever pour accélérer le changement culturel et opérationnel à tous les niveaux au sein de l’entreprise » , souligne de son côté le président d’Etihad Airways, en ajoutant que sa compagnie soutiendra Alitalia afin qu’elle devienne rentable.

Crédit photo : Airbus A320 d’Alitalia – CC BY 2.0 / Gerard van der Schaaf

Laissez un commentaire