Aéroports de Paris présente un plan stratégique pour 2016-2020

Aéroport Paris Charles de Gaulle - CC BY-SA 3.0 CC Dmitry Avdeev / Wikimedia Commons (2005)

Le groupe Aéroports de Paris (ADP) présente ce mardi un plan stratégique dénommé ‘Connect 2020′ couvrant la période 2016-2020, dans lequel il confirme des investissements de 3 milliards d’euros en parallèle de la hausse des redevances aéroportuaires, tout en présentant ses objectifs d’amélioration de la rentabilité mais aussi de la qualité de service.

Le plan dévoilé le 13 octobre à l’occasion d’une journée investisseurs « s’inscrit dans l’évolution de l’entreprise depuis sa transformation en société anonyme en juillet 2005 visant à développer la compétitivité de ses plates-formes, notamment parisiennes » , a annoncé ADP dans un communiqué.

Connect 2020 repose sur une hypothèse de croissance du trafic de 2,5 % en moyenne par an entre 2016 et 2020.

Dans le cadre du Contrat de Régulation Economique (CRE3) signé avec l’Etat pour les aéroports d’Orly et Charles de Gaulle, le groupe confirme son engagement à mettre en place un programme d’investissements du périmètre régulé de 3,01 milliards d’euros, sur les 4,61 milliards d’euros prévus pour l’ensemble de la maison-mère sur la période 2016-2020. Ce programme, présenté en détail en juillet dernier, met l’accent « sur l’optimisation, la maintenance et la mise en conformité des installations ainsi que sur la robustesse opérationnelle, dans un contexte de modération tarifaire » souligne ADP. Le groupe relèvera de 1,0% en moyenne par an en plus de l’inflation les redevances aéroportuaires payées par les compagnies aériennes entre 2016 et 2020. Il s’attend ainsi en 2020 à une rentabilité de 5,4% des capitaux employés du périmètre régulé.

Le groupe se fixe aussi comme objectif d’améliorer la qualité de ses services, et atteindre la note globale ACI/ASQ1 de 4 en 2020 (un indicateur de qualité de service aéroportuaire – Airport Service Quality – réalisé par l’Airport Council International). Plusieurs axes sont envisagés, comme la mise en place de référentiels en termes d’orientation, de facilitation des parcours et d’information clients; une amélioration du parcours de correspondance, grâce à « une offre renouvelée et innovante » dans les services, les commerces, bars et restaurants; et une amélioration de la ponctualité et de l’hospitalité avec l’ensemble des acteurs du service aéroportuaire et aérien.

Par ailleurs, ADP vise aussi à porter le chiffre d’affaires à 23 euros par passager pour les boutiques côté pistes en année pleine après la livraison des projets d’infrastructure de la période 2016-2020 (contre 18,2 euros en 2014 et 9,8 euros en 2006). Le groupe dit vouloir « proposer l’expérience ultime parisienne en shopping et en restauration » . Six « projets majeurs » sont annoncés pour Orly et Charles de Gaulle d’ici la fin de la décennie. Le portefeuille de marques sera enrichi (dans les domaines de la Beauté, de la Mode et Accessoires, et l’Art de Vivre à la française) dans l’optique de se différencier de la concurrence; la communication en amont de l’arrivée sur les aéroports ciblera les voyageurs fréquents afin de développer la notoriété.

La croissance des loyers externes (hors refacturations et indexation) des activités immobilières du groupe sera comprise entre 10 et 15% entre 2014 et 2020.

ADP vise ainsi à augmenter sa rentabilité. Il compte sur une hausse de l’EBITDA (résultat brut d’exploitation) consolidé comprise entre 30 et 40 % entre 2014 et 2020, « reposant sur une discipline financière stricte et des objectifs ambitieux de développement de l’ensemble des activités du Groupe » .

ADP a l’ambition avec ce programme d’être un « acteur de premier plan présent sur l’ensemble de la chaîne de valeur aéroportuaire » , depuis la conception jusqu’à l’exploitation en passant par la construction. « ‘Connect 2020′ représente notre vision de l’aéroport : nœud de connexion entre des territoires, des passagers, des compagnies aériennes et les compétences de nos salariés. L’accent sera porté sur l’optimisation de nos infrastructures et de notre organisation, la recherche d’excellence, dans le but de devenir le choix préféré de nos clients et de nos collaborateurs, et sur le développement de nos activités afin de nourrir et partager la croissance durable » , a déclaré dans un communiqué Augustin de Romanet, PDG du groupe Aéroports de Paris.

ADP a part ailleurs publié une vidéo expliquant ce qui va changer dans les aéroports parisiens avec Connect 2020 :

Crédit photo : Aéroport Paris Charles de Gaulle – CC BY-SA 3.0 CC Dmitry Avdeev / Wikimedia Commons (2005)

Laissez un commentaire