Air Tahiti met en vente ses ATR 72-500

Air Tahiti : ATR 72 - CC Wikimedia Commons /  Sergio Calleja (Life is a trip)

Air Tahiti vient de mettre en vente ses six ATR 72-500 dans le cadre du renouvellement de sa flotte.

La compagnie régionale de Polynésie française met sur le marché les appareils qui lui ont été livrés neufs entre juin 2005 et avril 2009 (MSN719, 731, 751, 806, 829 et 862). Le premier d’entre eux est disponible dès le quatrième trimestre 2015.

Ces ATR 72-500 sont tous aménagés avec 68 places. Ils disposent d’un rayon d’action maximal de 870 miles nautiques (1.600 kilomètres), et peuvent parcourir une distance aller-retour de 370 miles (685 kilomètres) sans reprendre de carburant, à pleine charge dans les deux cas.

Air Tahiti a choisi de se faire assister pour cette transaction par la société britannique spécialisée Falko régional Aircraft. Elle espère ainsi « parvenir avec succès au placement de ces avions dans les meilleures conditions commerciales possibles » , selon Francis Pierre, directeur technique d’Air Tahiti, cité dans un communiqué.

Le retrait de ces ATR 72-500 était prévu de longue date. La compagnie a commandé en décembre 2012 sept ATR de la nouvelle série -600, soit trois ATR 42-600 et quatre ATR 72-600. Des appareils plus modernes et plus confortables, dotés de la nouvelle cabine Armonia (avec des sièges plus ergonomiques et des bacs de rangements plus spacieux).

Sur cette commande de sept exemplaires, Air Tahiti a déjà réceptionné deux ATR 42-600 (en novembre 2013 et juillet 2014), ainsi qu’un ATR 72-600 (en novembre 2014). Le renouvellement complet de la flotte sera opéré d’ici 2019.

A partir de 2016, les ATR recevront des sièges d’un nouveau type fabriqués par la société française Expliseat, qui allègeront la masse des avions. Un avantage qui permet de réduire les contraintes opérationnelles (notamment pour les atterrissages sur piste courte) et la consommation de carburant.

Air Tahiti dessert depuis l’aéroport de Papeete Faaa à Tahiti 46 îles en Polynésie française ainsi que Rarotonga aux îles Cook.

Crédit photo : Air Tahiti : ATR 72 à Bora Bora – CC Wikimedia Commons / Sergio Calleja (Life is a trip)

Laissez un commentaire