Vidéo : Air France tente de rétablir son image

Airbus A380 d' Air France - © Air France

Après les actes de violence perpétrés lors du comité central d’entreprise de lundi dernier, Air France tente de donner une image plus flatteuse d’elle-même et de ses employés en publiant une vidéo sur le thème « Air France, ce n’est pas ça » . Elle sera largement diffusée sur les médias sociaux.

Pour la compagnie française, il s’agit de « reprendre la parole » auprès de ses clients après les images de ses deux DRH chemises arrachées et exfiltrés de la salle de réunion par des vigiles après avoir été molestés par des employés. Ces photos qui ont fait le tour du monde écornent bien sûr l’image de raffinement et de savoir-vivre à la française que veut symboliser Air France.

La compagnie se donne avec cette vidéo 1 minute et 7 secondes pour tenter de rétablir la situation. Le message « Air France, c’est ça, c’est nous, c’est pour vous » est décliné dans plusieurs langues et incarné par des visages souriants représentants tous les métiers de la Compagnie.

Pour Air France cependant, la page n’est pas tout à fait tournée, puisque l’affaire a pris une tournure juridique. Deux plaintes ont été déposées auprès du tribunal de Bobigny par des cadres présents à la réunion, et six autres au moins par des vigiles, victimes des violences. Une enquête interne à Air France aurait permis d’identifier une vingtaine de suspects parmi les personnels, selon l’AFP.

Les discussions ont par ailleurs repris ce vendredi entre la direction et les deux principaux syndicats de pilotes, le SNPL et le SPAF, plus d’une semaine après l’échec des négociations sur Perform 2020 et l’application d’un plan B qui mène à une réduction de l’activité de la compagnie.

2 commentaires sur “Vidéo : Air France tente de rétablir son image

  1. Sil suffisait d’une pub ou d’un coup de baguette magique pour régler les problèmes … les conséquences de nos erreurs sont souvent irréparables…

  2. Ce n’est pas une vidéo insipide qui va redorer le blason d’une compagnie dont la mauvaise image ne date pas d’hier.
    Il suffit de prendre les fiches de salaire et regarder l’historique pour comprendre l’ampleur du problème.
    Air France doit avoir un coefficient de GINI tout proche des banques d’affaire les plus pourries.
    Les efforts devraient d’abord venir du tout en haut, que les gugusses du Conseil d’administration acceptent de ne « toucher » que 40K/mois au lieu de 50K afin de convaincre les « vieux » pilotes de garder leur salaire mirobolant de 20K/mois en échange de plus d’heures. Bref que les plus hauts salaires fassent un effort ou laissent leur place aux plus jeunes.

Laissez un commentaire