EasyJet : dix nouvelles lignes depuis Venise dont Bordeaux

250e Airbus d'easyjet (A320-200) - © easyJet

EasyJet avait indiqué en juin dernier qu’elle réorganisait ses bases en Italie à partir de 2016, avec la fermeture de Rome Fiumicino et l’ouverture de deux nouvelles, à Naples et Venise. Son projet pour la Cité des Doges a été présenté le 06 octobre. La low-cost britannique stationnera ainsi à l’aéroport Marco Polo de Venise quatre Airbus A319, qui lui permettront de renforcer les liaisons existantes, dont Paris, et d’ouvrir progressivement dix nouvelles lignes, dont Bordeaux.

EasyJet espère transporter dès la première année du lancement de sa nouvelle base plus de 2 millions de passagers à Venise, une ville qu’elle a choisie notamment « en raison de l’intelligence de la société de gestion de l’aéroport, qui su saisir les besoins en termes d’efficacité d’une entreprise comme easyJet » , selon un communiqué de la compagnie.

Dix nouvelles lignes seront ouvertes en 2016, Edimbourg et Prague dès le mois de février, puis suivront Bordeaux, Bristol, Copenhague, Mykonos, Santorin, Minorque, Olbia et Stuttgart. EasyJet opèrera alors depuis Venise vers 25 destinations au total. Les fréquences seront augmentées dès le mois de mars sur plusieurs liaisons existantes, dont Paris, Naples et Berlin.

Paris en particulier sera servie par six vols quotidiens, trois vers Charles de Gaulle et trois vers Orly.

La ligne Venise – Bordeaux sera quant à elle inaugurée le 17 avril 2016, à raison de trois vols par semaine, les mardis, jeudis et dimanches.

Le départ de Venise est prévu les mardis et jeudis à 16h40, pour une arrivée à Bordeaux à 18h40, le retour s’effectuant avec un départ de Bordeaux à 19h05 pour une arrivée à Venise à 21h00. Le dimanche, la liaison sera effectuée avec un départ de Venise à 08h55 et une arrivée à Bordeaux à 10h55; dans l’autre sens, avec un départ de Bordeaux à 16h40 et une arrivée à Venise à 18h40.

Avec cette nouvelle ligne, la low-cost britannique livrera concurrence à l’espagnole Volotea, qui relie les deux villes depuis 2012.

EasyJet emploiera à Venise où seront stationnés quatre Airbus A319 un total de 150 salariés : pilotes, hôtesses et stewards, agents au sol. Elle estime que son implantation aboutira à la création de 600 emplois dans les secteurs connexes (tourisme, hôtellerie, restauration), en plus des 1.800 qu’a généré sa présence dans la ville depuis 1998.

Crédit photo : 250e Airbus d’easyjet (A320-200) – © easyJet

Laissez un commentaire