Azul et JetBlue signent un accord interligne sur 190 destinations

Airbus A330-200 d' Azul à Fort Lauderdale en Floride - CC BY-SA 4.0 Wikimedia Commons / Alexf

Les low-cost brésilienne Azul Linhas Aéreas Brasileiras et américaine JetBlue Airways viennent de signer un accord  interligne bilatéral permettant à chacune de vendre des billets d’avion incluant les destinations de l’autre. Il s’agit d’un premier rapprochement entre ces deux compagnies aériennes fondées par David Neeleman, qui offrent ensemble désormais 190 destinations.

Selon l’accord annoncé le 30 septembre, Azul offrira initialement 90 destinations de JetBlue à ses clients, tandis que JetBlue offrira 100 destinations d’Azul aux siens. La franchise bagage internationale sera appliquée sur les vols intérieurs exploités par les deux compagnies.

« L’accord entre Azul et JetBlue étend les possibilités de vols et de destinations au Brésil et aux États-Unis pour nos clients. Les deux entreprises ont des réseaux importants et sont reconnues pour l’excellence de leur service à la clientèle » , a déclaré David Neeleman, fondateur des deux compagnies aériennes.

Ensemble, Azul et JetBlue réalisent environ deux mille vols quotidiens vers plus de 190 destinations, principalement au Brésil et aux États-Unis, ainsi qu’en Amérique centrale. JetBlue opère principalement depuis Fort Lauderdale en Floride et New York John F. Kennedy.

Azul de son côté dispose de 100 destinations sur son réseau intérieur au Brésil et offre des vols sans escale à destination de Fort Lauderdale et Orlando aux États-Unis. Elle opère notamment depuis São Paulo (Campinas) et Belo Horizonte (Confins), d’où elle offre plus de 70 destinations avec plus de 200 vols quotidiens.

L’accord interligne permet aux voyageurs d’acheter par exemple un seul billet pour voler d’abord sur Azul depuis Sao Paulo vers Fort Lauderdale, en Floride, et ensuite sur JetBlue vers des destinations aux Etats-Unis, tout en enregistrant leur bagage une seule fois au début du voyage, celui-ci étant transféré automatiquement. Les compagnies partagent les revenus.

David Neeleman a fondé JetBlue en 1999 et l’a quittée en 2007. Il a fondé Azul en 2008. Cette compagnie a lancé ses premiers vols internationaux vers la Floride l’année dernière, puis vers Cayenne en Guyane et Punta Del Este en Uruguay cette année. David Neeleman vient également d’acquérir 61% de TAP Portugal.

Les accords interlignes sont souvent considérés comme une première étape en vue de partages de codes.

Crédit photo : Airbus A330-200 d’Azul à Fort Lauderdale en Floride – CC BY-SA 4.0 Wikimedia Commons / Alexf

Laissez un commentaire