Mitsubishi : le premier vol du MRJ programmé pour fin octobre

MRJ90 - © Mitsubishi Aircraft

Mitsubishi Aircraft Corporation a précisé mercredi la date du premier vol d’essai de son futur avion régional MRJ, en indiquant qu’il aura lieu pendant la dernière semaine du mois d’octobre.

L’avionneur japonais avait annoncé précédemment que ce premier vol était prévu pour « la deuxième quinzaine d’octobre » . Il a précisé le 30 septembre dans un court communiqué que le MRJ prendra les airs entre le 26 et le 30 octobre 2015. « Pour la mise en œuvre de ce vol d’essai, priorité absolue sera donnée à la sécurité. L’horaire des vols est sujette à changement si cela est jugé nécessaire en raison de conditions relatives à l’avion, la météo, ou autre » , prévient cependant Mitsubishi Aircraft.

La date exacte de ce premier vol, qui sera effectué par un MRJ90 depuis l’aéroport de Nagoya pour une durée d’environ une heure, sera annoncée la veille seulement de l’événement. Le MRJ sera le premier avion commercial japonais depuis le YS-11 de Nihon Aircraft Manufacturing Corporation, dont la production a cessé en 1974 (après 182 exemplaires construits).

Le programme de certification prévoit cinq prototypes MRJ90 qui accumuleront au total 2.500 heures de vol.

Pour son tout premier avion, Mitsubishi Aircraft s’est rapproché de Boeing, qui lui fournira une assistance pour le marketing, le développement et les services après-vente. Le constructeur japonais a ouvert au début du mois d’août 2015 un centre d’ingénierie à Seattle « pour accéder à l’expertise professionnelle sur le développement de l’avion et pour accélérer la production du MRJ » . Cette installation emploiera 150 ingénieurs, dont environ 50 envoyés du Japon. Quatre des cinq prototypes seront d’ailleurs transférés aux Etats-Unis après leurs vols initiaux au Japon.

Le programme MRJ a accumulé de nombreux retards. Le premier vol de l’appareil devait en effet avoir lieu initialement en 2012.

A ce jour, la première livraison doit toujours intervenir au second trimestre 2017 auprès d’All Nippon Airways (ANA), qui a commandé 15 exemplaires. Japan Air Lines attend pour sa part 32 appareils.

Au total, Mitsubishi enregistre actuellement 223 commandes fermes plus 184 options et droits d’achat. L’appareil, qui est décliné en deux variantes, de 78 et 92 places, vise à s’imposer sur le marché des avions régionaux de moins de 100 places. A ce titre, il concurrence le C Series du Canadien Bombardier, ou les E/E2-Jets du Brésilien Embraer. La Russie et la Chine veulent également percer sur ce marché, avec le SSJ100 de Sukhoï et l’ARJ21 de COMAC.

Crédit photo : MRJ90 – © Mitsubishi Aircraft

Laissez un commentaire