Luxair : un Bombardier Q400 finit sa course sur le ventre à Sarrebruck

Accident d'un Bombardier Q400 de Luxair à Sarrebruck le 30 septembre 2015 - Source : Twitter

Un Bombardier Q400 de Luxair a fini mercredi sa course sur le ventre lors du décollage à l’aéroport de Sarrebruck en Allemagne. L’accident n’a fait aucun blessé.

L’appareil effectuait le vol LG9562 Hambourg – Sarrebruck – Luxembourg. Il a interrompu son décollage à l’aéroport de Sarrebruck le 30 septembre 2015 vers 10 heures, a indiqué Luxair dans un communiqué. L’avion, qui décollait vers Luxembourg, a fini sa course sur le ventre environ 360 mètres avant le bout de piste 09, précise Aviation Safety Network.

Aucun des 16 passagers ni des 4 membres de l’équipage à bord n’a été blessé, selon la compagnie aérienne luxembourgeoise.

Une enquête est en cours sur les détails de l’accident. Celui-ci a entrainé la fermeture de l’aéroport de Sarrebruck pendant plusieurs heures et l’annulation du vol LG 4607/4608 pour Londres City. Toutes les autres opérations de Luxair se sont poursuivies normalement.

La compagnie a mis en place une hotline pour les proches des passagers (au numéro +352 2456 2456).

Les circonstances de l’accident demeurent confuses. Lors d’une conférence de presse le 30 septembre au soir, Luxair n’a pas confirmé les rumeurs selon lesquelles les pilotes auraient interrompu le décollage après avoir remarqué de la fumée à l’arrière de l’appareil.

« Pas de supputations inutiles. Nous voulons éviter toutes spéculations hasardeuses. Nous allons collaborer de manière totale avec les autorités allemandes et de façon transparente » , a déclaré Adrien Ney, le directeur général de LuxairGroup, cité par l’Essentiel. « L’enquête des autorités allemandes en matière d’accidents d’avions (BFU) a débuté à 18h. Nous avons hâte d’en connaître les résultats et nous espérons qu’elle sera menée le plus rapidement possible. En l’état actuel des choses, nous n’avons aucun élément sur les circonstances et les causes de cet accident. Laissons le BFU effectuer son travail » , a-t-il ajouté.

Le dirigeant de Luxair a tenu également à défendre le Bombardier Q400. « La qualité de cet avion n’est absolument pas à mettre en cause. Nous en exploitons depuis huit ans et ce sont des appareils pour lesquels nous avons une entière confiance. Nous avons d’ailleurs commandé trois avions supplémentaires en février dernier » .

La compagnie garde le contact avec les passagers en vue de la procédure de dédommagement.

L’appareil impliqué dans l’accident est un turbopropulseur Bombardier Q400 immatriculé LX-LGH (MSN4420). Il est équipé de deux moteurs Pratt & Whitney Canada PW150A et a effectué son premier vol en 2012.

Crédit photo : accident d’un Bombardier Q400 de Luxair à Sarrebruck le 30 septembre 2015 – Source : Twitter

Laissez un commentaire