Aircalin lance un nouveau site Internet

Nouveau site Internet d' Aircalin

Air Calédonie International (Aircalin) lance ce 1er octobre un nouveau site Internet que la compagnie décrit comme plus simple d’utilisation, plus complet avec davantage de fonctionnalités et d’informations. Il se décline en 3 langues et sur 13 marchés.

Pour Aircalin, le nouveau site est moderne, simple, élégant et dans l’esprit de la nouvelle livrée des avions de la compagnie. « Il affiche son identité calédonienne et porte haut et fort les couleurs de la Nouvelle-Calédonie » , précise la compagnie aérienne basée à Nouméa La Tontouta. De grandes photos permettent une immersion dans les destinations : la Nouvelle-Calédonie depuis les marchés touristiques ou les destinations du réseau depuis la Nouvelle-Calédonie.

Le nouveau site se veut aussi plus simple d’utilisation et plus complet avec davantage d’informations, de services et de fonctionnalités. Il propose une arborescence courte pour une navigation « facilitée et intuitive » .

Le module de réservation en particulier est complètement transformé. Il est accessible depuis n’importe quel outil connecté (ordinateur, smartphone, tablette) et permet d’afficher une vue complète de l’offre proposée en un seul coup d’œil.

De nouveaux services voient le jour, comme la location de voiture, la possibilité de réserver des activités touristiques qu’elles soient sportives ou culturelles, et viennent compléter ceux qui étaient déjà offerts (comme la vente de bagages supplémentaires ou la réservation d’hôtels.

Le site est disponible d’ores et déjà en français, en anglais, et très prochainement en japonais. Il est décliné sur 13 marchés avec des informations, fonctionnalités et des offres commerciales personnalisées par marché de connexion : Nouvelle-Calédonie, Australie, Nouvelle-Zélande, Japon, France, Europe, Polynésie Française, Vanuatu, Wallis-Et-Futuna, États-Unis, Fidji, Asie, Autres.

Aircalin va désormais mener une stratégie d’acquisition de trafic par marché, pour améliorer son référencement. « Pour être vu, il faut être visible » , dit-elle. Les 150 fonctionnalités, la qualité technique et éditoriale du site ont été étudiées pour répondre spécifiquement à ces critères de visibilité. En parallèle de ce référencement naturel non payant, la compagnie pour s’assurer une visibilité internationale va pouvoir investir dans du référencement payant principalement sur les marchés prioritaires définis dans les contrats de destination : Australie, Nouvelle-Zélande, France, Europe et Japon.

Trois questions à Didier Tappero, directeur général d’Aircalin : 

Pourquoi avez-vous souhaité un nouveau site internet pour la compagnie ?

« Le web évolue très vite et un site internet doit se renouveler régulièrement pour s’adapter aux attentes des utilisateurs. Nouvelles technologies, nouvelles fonctionnalités… il était devenu nécessaire de faire évoluer notre site pour proposer à nos clients un outil à la fois plus complet, plus facile d’utilisation mais aussi plus performant, c’est chose faite. »

Que proposez vous de nouveau ou de différent ?

« Il y a beaucoup de choses. D’abord, au-delà de la vente de billets, le site d’Aircalin est devenu aussi une vitrine de la Nouvelle-Calédonie avec de nombreuses photos et articles d’information. De nouveaux services sont aussi proposés comme la location de voiture, la réservation d’activités… L’idée est de pouvoir offrir à l’internaute une vision plus complète des possibilités de séjour en Nouvelle-Calédonie. Nous jouons là pleinement notre rôle d’ambassadeur puisque le site sera désormais disponible en 3 langues (Français, anglais et très prochainement en japonais) et décliné spécifiquement sur 13 marchés. Au départ de la Nouvelle-Calédonie, le site permet une immersion dans la destination choisie avec un affichage du meilleur prix et des promotions en cours. »

Qu’attendez-vous concrètement de ce nouveau site ?

« Après la mise en ligne du nouveau site, une large part du travail va maintenant porter sur la visibilité du site notamment depuis les moteurs de recherche. Nous allons progressivement mettre en place une stratégie d’acquisition de trafic menée en parallèle du lancement du site. L’objectif est d’être visible depuis les marchés internationaux et plus particulièrement depuis les marchés cibles définis dans les contrats de destination (Australie, Nouvelle-Zélande, France- Europe, Japon). »

Rappelons qu’Aircalin vole vers 11 destinations: Sydney, Brisbane, Melbourne, Auckland, Nadi, Port Vila, Wallis, Futuna, Papeete, Osaka et Tokyo et en propose 110 en partage de codes avec ses compagnies aériennes partenaires.

Elle exploite une flotte composée de 2 Airbus A330-200, 2 Airbus A320-200 et 2 Twin Otter DHC6-300 qui lui ont permis de transporter en 2014 370.000 passagers et 5.700 tonnes de fret et de courrier.

La compagnie aérienne a réalisé un chiffre d’affaires de 18,968 milliards de francs du Pacifique (158 millions d’euros). Membre de l’IATA et certifié IOSA, elle emploie environ 500 salariés, dont 450 en Nouvelle-Calédonie.

Airbus A330-200 d'Air Calin - Source : Aircalin

Crédit photo : source Aircalin

 

Laissez un commentaire