Airbus : un A320neo immobilisé, mais calendrier maintenu

Airbus A320neo Pratt & Whitney - Source : Airbus

Airbus a indiqué le 30 septembre que l’un des A320neo d’essai motorisé par Pratt & Whitney est immobilisé pendant plusieurs jours à la suite d’un « léger dégât » sur un moteur, et assure que le calendrier du programme n’est pas remis en cause.

Le problème a été constaté la semaine dernière sur un moteur Pratt & Whitney GTF (Geared Turbofan, ou turbofan à réducteur) du prototype MSN6101 lors d’essais par forte chaleur à Al Ain aux Emirats Arabes Unis. L’avion doit reprendre les airs « dans quelques jours » , le temps d’échanger le moteur endommagé avec un moteur de rechange, indique à l’agence Reuters un porte-parole d’Airbus. Le problème n’a pas été spécifié, mais il est en court d’évaluation et serait « mineur » .

Pendant ce temps, la campagne d’essai de l’A320neo se poursuit en vue de la certification de type. Un deuxième A320neo équipé de l’autre option moteur, les LEAP-1A de CFM international, a effectué son vol inaugural cette semaine, selon Airbus.

Curieusement, l’avionneur précise par la même occasion qu’il dispose à présent de cinq A320neo d’essais, quand il a toujours affirmé n’en prévoir que quatre (deux A320neo Pratt & Whitney et deux A320 CFM). Une explication pourrait être qu’il a finalement décidé d’affecter un appareil supplémentaire pour les essais afin de tenir son calendrier.

Airbus assure d’ailleurs au Wall Street Journal que le calendrier de l’A320neo « reste inchangé pour 2015 » . Qatar Airways doit recevoir le premier appareil, aux dernières nouvelles en décembre (au lieu d’octobre prévu initialement).

L’avionneur a précédemment indiqué que la livraison du premier A320neo équipé des moteurs LEAP-1A est quant à elle prévue pour juin 2016 à SAS Scandinavian Airlines. Celle de l’A321neo Pratt & Whitney devrait suivre au quatrième trimestre 2016, puis celle de l’A319neo Pratt & Whitney au deuxième trimestre 2017.

A ce jour, la flotte d’essai de l’A320neo a effectué plus de 280 vols et cumule 840 heures de vol sur les 3.000 nécessaires à la certification de toutes les variantes.

Rappelons que le moteur GTF de Pratt & Whitney a souffert d’une première difficulté cette année. Les deux premiers A320neo d’essai qui en sont équipés ont été immobilisés pendant presque trois mois en raison d’une pièce défectueuse. Lors de la reprise des vols en juillet dernier, Greg Hayes, le Président d’UTC, propriétaire de Pratt & Whitney, indiquait alors que le programme d’essais en vol serait terminé « vers le mois de septembre » , pour une certification de type en novembre.

Crédit photo : Airbus A320neo Pratt & Whitney – Source : Airbus

Laissez un commentaire