Alitalia recommence à former de nouveaux pilotes

Embraer E190 d'Alitalia - CC Wikimedia / Aero Icarus

Alitalia a annoncé mercredi la reprise des activités de son centre de formation pour les nouveaux pilotes après 10 ans d’interruption. 24 pilotes cadets ont ainsi été sélectionnés dans la perspective d’être employés à partir de l’été 2017.

La compagnie italienne a reçu plus de 550 candidatures pour la formation de deux ans aux postes de pilotes qu’elle vient de mettre en place. Les cours seront dispensés dans ses propres installations en Italie ainsi quà Abu Dhabi aux Emirats Arabes Unis, chez Etihad Airways qui détient désormais 49% de son capital.

24 participants,  âgés de 18 à 27 ans, ont été sélectionnés après des tests d’aptitude, psychologiques et physiques. La formation que leur dispensera Alitalia vise à l’obtention des licences nécessaires pour devenir pilotes au sein de CityLiner, la filiale régionale qui exploite une flotte de 20 appareils, dont cinq Embraer 190 et 15 Embraer 175. Les nouveaux pilotes devront s’engager pour une période minimale de 36 mois.

Ouvert il y a 60 ans, le centre de formation d’Alitalia pour les pilotes reprend ainsi ses activités, après un hiatus de dix années. L’Autorité italienne de l’aviation civile (ENAC) a donné son approbation pour le cursus.

La formation initiale sera dispensée à Abu Dhabi, avec des travaux théoriques et pratiques, suivis par les premiers vols d’essai au centre d’Etihad à Al Ain, à proximité de la capitale des Emirats Arabes Unis.

La deuxième partie de la formation se déroulera dans les installations d’Alitalia à Rome Fiumicino, équipées de sept simulateurs de vol, sous la houlette d’une équipe de pilotes instructeurs de la compagnie aérienne.

La fin des cours est prévue pour l’été 2017 et Alitalia embauchera alors les nouveaux pilotes.

Le coût de la formation est à la charge des cadets, mais Alitalia verse une aide à chacun d’entre eux selon une enveloppe totale d’un million d’euros. Un partenariat a été mis en place avec la banque UniCredit pour des prêts sur mesure.

D’autres programmes de formation de pilotes cadets sont à l’étude, toujours en partenariat avec Etihad, en prévision de l’ajout de gros-porteurs dans la flotte, indique aussi Alitalia.

Laissez un commentaire