Alaska Airlines vole vers New York JFK

Boeing 737 d'Alaska Airlines  - CC Wikimedia / Frank Kovalchek

Alaska Airlines vient d’inaugurer une nouvelle liaison vers New York John F. Kennedy, qui devient le deuxième aéroport de la métropole américaine desservi depuis Seattle par la compagnie. Elle prévoit d’ouvrir trois lignes au total ce mois-ci.

Depuis le 16 septembre, Alaska Airlines vole tous les jours de la semaine au départ de sa base de Seattle (SEA) vers New York John F. Kennedy (JFK), en complément de sa liaison bi-quotidienne vers New York Newark (EWR) ouverte en 2002.

Le départ de Seattle est programmé à 21h35 pour arriver à New York JFK à 06h00 le lendemain, le retour s’effectuant avec une départ de New York JFK à 07h15 et l’arrivée à Seattle à 10h30.

La ligne est exploitée en Boeing 737 NG.

La compagnie va devoir s’imposer entre New York JFK et Seattle face à la concurrence d’American Airlines, Delta Air Lines et JetBlue Airways, tandis que United Airlines vole au départ de Newark.

Alaska Airlines mène ce mois-ci l’expansion de son réseau. Elle a également inauguré le 09 septembre une liaison quotidienne entre Los Angeles (LAX) et Baltimore / Washington (BWI), où elle rivalise avec Southwest Airlines, Spirit Airlines et United Airlines.

En outre, elle ouvrira le 23 septembre une ligne quotidienne entre Seattle (SEA) et Nashville (BNA), cette fois-ci face Southwest Airlines uniquement.

Notons qu’Alaska Airlines n’est membre d’aucune alliance mais elle partage ses codes avec de nombreuses compagnies aériennes, dont Air France et KLM, ainsi que Delta Air Lines, Aeromexico, American Airlines, Cathay Pacific, Fiji Airways, Qantas ou encore Korean Air.

Elle est la septième compagnie aérienne des Etats-Unis par le nombre de passagers transportés, et exploite une flotte d’environ 145 Boeing 737. Lancée en 1932, elle vole aujourd’hui vers plus de 100 destinations. Elle a transporté 28,4 millions de passagers en 2014.

Crédit photo : Boeing 737 d’Alaska Airlines – CC Wikimedia / Frank Kovalchek

Laissez un commentaire