Hainan Airlines ouvre Tel Aviv et opère le Dreamliner vers Seattle

Hainan Airlines : Airbus A330-200 - CC Wikimedia Commons / byeangel

Hainan Airlines ouvre le printemps prochain une ligne entre Pékin et Tel Aviv, devenant ainsi la première compagnie chinoise à voler vers Israël. Par ailleurs, la compagnie a annoncé que son Boeing 787-8 Dreamliner serait prochainement opéré sur deux nouvelles liaisons transpacifiques à destination de Seattle.

Hainan Airlines reliera les aéroports de Pékin Capital (PEK) et Tel Aviv Ben Gourion (TLV) à compter du 28 avril 2016 à raison de trois vols par semaine, révèle le site chinois Wcarn.

Le vol HU7957 est programmé avec un départ de Pékin les mardis, jeudis et dimanches à 01h55 et une arrivée à Tel Aviv à 07h15. Le vol retour HU7958 s’effectue les mêmes jours avec un départ de Tel Aviv à 13h25 et une arrivée à Pékin à 05h00 le lendemain.

La compagnie exploitera un Airbus A330-200 configuré pour 214 passagers, dont 36 en classe Affaires et 178 en Economie. Elle sera en concurrence directe avec la compagnie israélienne El Al qui vole pour sa part à des jours différents.

Le lancement de cette ligne suit les efforts du gouvernements israélien pour promouvoir la destination Israël auprès des touristes chinois, dont le nombre serait déjà en forte augmentation (34.000 entre janvier et août 2015, au lieu de 33.000 pour l’année entière 2014, soit trois fois plus qu’en 2000).

Cathay Pacific explore également la possibilité d’ouvrir une ligne vers Tel Aviv au départ de Hong Kong.

Par ailleurs, Hainan Airlines déploiera son Boeing 787-8 Dreamliner sur deux nouvelles liaisons transpacifiques vers Seattle dès cet automne, qu’elle opère en concurrence avec Delta Air Lines.

Entre le 26 octobre 2015 et le 26 mars 2016 (sauf le 08 février), l’appareil opérera les vols HU495/496 entre Pékin et Seattle, remplaçant un Airbus A330. La fréquence, qui était quotidienne, se trouve réduite à cinq vols par semaine (les lundis, mardis, mercredis, jeudis et samedis).

Le Dreamliner sera également opéré entre le 25 octobre 2015 et le 25 mars 2016 (sauf les 7 et 8 février) entre Shanghai Pudong et Seattle, remplaçant là-aussi un Airbus A330. Sur cette ligne ouverte en juin 2015, la fréquence est inchangée, avec quatre vols par semaine (les lundis, mercredis, vendredis et dimanche).

Hainan Airlines configure ses 787-8 avec 213 sièges, dont 36 en classe Affaires (en rangées de 2-2-2) et 177 en classe Economie (en rangées de 3-3-3). Elle opère dix appareils de ce type.

La compagnie a précédemment annoncé son intention de commander 30 787-9 livrables vers 2021, mais le contrat n’a pas été officialisé à cette date. En revanche, deux 787-9 lui seront bien fournis à partir de 2016 selon un contrat de location longue-durée par Air Lease Corporation (ALC).

La compagnie est en pleine expansion, ayant ouvert dernièrement quatre destinations européennes (Paris, Rome, Berlin et Bruxelles), et cinq aux Etats-Unis (Boston, Seattle, Chicago, San Jose et Toronto). Lancée en 1993, elle opère aujourd’hui 600 lignes intérieures en Chine et internationales vers 90 destinations en Asie, en Europe, en Amérique et en Afrique.

Hainan Airlines est la première compagnie Chinoise privée par le nombre de passagers transportés annuellement, et la quatrième globalement derrière China Southern Airlines, China Eastern Airlines et Air China, qui sont détenues par l’Etat. Elle est notée « cinq étoiles » par Skytrax (la note maximale), et détient une participation via le groupe HNA dans la compagnie française Aigle Azur.

Crédit photo – Hainan Airlines : Airbus A330-200 – CC Wikimedia Commons / byeangel

Laissez un commentaire