Lufthansa a terminé de rénover 106 longs-courriers

Nouvelle classe Affaires long-courrier de Lufthansa (ici sur Boeing 747-8i) - © Lufthansa

Lufthansa a indiqué le 15 septembre que tous ses avions sont à présent équipés des nouvelles cabines, marquant la fin d’un programme qui a porté sur plusieurs années. 106 longs-courriers ont été rénovés.

A compter de cette semaine, tous les appareils de Lufthansa en service sur les réseaux moyens et longs-courriers proposent les nouveaux intérieurs sensés représenter la montée en gamme de la compagnie allemande.

Pour les gros-porteurs en particulier, le programme a débuté il y a trois ans. Ce sont ainsi 106 appareils qui ont reçu les nouveaux sièges de la classe Affaires et de la classe Economie. Parmi ceux-ci, 76 longs-courriers ont en outre été équipés des nouvelles cabines de Première classe.

Le programme portant sur l’introduction d’une toute nouvelle classe Premium Economie pour les 106 appareils sera quant à lui achevé cet automne. Le nouveau produit s’est révélé « extrêmement populaire chez les passagers » , à en croire Lufthansa.

Par ailleurs, les autres filiales du groupe, Swiss International, Austrian Airlines et Brussels Airlines, ont également investi dans de nouveaux intérieurs pour la quasi-totalité de leur flotte.

« La modernisation de nos flottes d’aéronefs avec de nouvelles cabines est bien accueillie par nos clients », souligne Carsten Spohr, le PDG du groupe Lufthansa. « Nous avons enregistré des records aussi bien en termes de coefficient d’occupation que de résultats pour les mois de juillet et août » , ajoute-t-il.

Le groupe indique également que les recettes unitaires sont en hausse par rapport au deuxième trimestre. Il se dit en conséquence optimiste sur la possibilité de compenser le coût des grèves des trois premiers trimestres et d’atteindre « confortablement » son objectif de bénéfice, soit 1,5 milliard d’euros pour l’année entière.

Crédit photo : Nouvelle classe Affaires long-courrier de Lufthansa (ici sur Boeing 747-8i) – © Lufthansa

Laissez un commentaire