Lufthansa se réorganise, Eurowings gagne en indépendance

Airbus A380 D-AIMG de Lufthansa à l'aéroport de Francfort - © Lufthansa

Le groupe Lufthansa a annoncé mercredi une réorganisation de sa structure qui aura pour effet de simplifier l’organigramme, mais aussi de créer deux pôles opérationnels, l’un constitué par les compagnies de réseau, et l’autre par la low-cost Eurowings qui gagnera ainsi une part d’indépendance. Le groupe attend à terme 500 millions d’euros d’économies annuelles grâce à ces décisions.

La nouvelle structure du groupe Lufthansa annoncée le 16 septembre dans un communiqué vise à harmoniser les structures et les procédures des différentes filiales, compagnies aériennes et sociétés de services. Elle a aussi pour objectif d’améliorer l’efficacité globale, réduire la complexité et accélérer les processus de décision.

Les niveaux de direction en-dessous du Comité exécutif seront réduits à trois au lieu de quatre actuellement. Les postes de direction seront diminués de 15% (150 postes sur 1.000 dans le monde entier).

Lufthansa s’attend ainsi à améliorer son bénéfice de 500 millions d’euros par an, une fois que toutes ses mesures seront mises en oeuvre, soit d’ici 2019.

Les directions commerciales des compagnies de réseaux, Lufthansa German Airlines, Austrian Airlines et Swiss International cesseront d’exister pour être regroupées dans un pôle Réseau unique, avec à sa tête, Harry Hohmeister, l’actuel patron de Swiss International.

Eurowings, actuellement dépendante de Lufthansa German Airlines, sera détachée et constituée en un second pôle aux côtés et au même niveau que l’activité Réseau. Le groupe dit vouloir « établir et développer la nouvelle Eurowings comme une deuxième marque européenne et la positionner comme une compagnie aérienne leader sur le marché du point à point. Eurowings sera développée de façon aussi autonome que possible, pour maintenir sa flexibilité stratégique et opérationnelle » . La low-cost s’émancipe donc, et sera dirigée par Karl Ulrich Garnadt, l’actuel patron de Lufthansa German Airlines. Ce dernier sera également responsable « du développement de nouvelles compagnies aériennes et sociétés de services » .

Les filiales Lufthansa Cargo pour le fret, Lufthansa Technik pour la maintenance, et LSG Sky Chefs pour le catering, resteront gérées séparément.

« La nouvelle organisation de notre groupe devrait nous rendre plus efficaces et plus réactifs, ce qui devrait en retour renforcer durablement la position du groupe Lufthansa sur ses différents marchés et secteurs d’activité » , a déclaré Carsten Spohr, PDG du groupe Lufthansa.

Crédit photo : Airbus A380 D-AIMG de Lufthansa à l’aéroport de Francfort – © Lufthansa 

Laissez un commentaire