Le Bombardier Q400 certifié au Brésil

Bombardier Q400 au Brésil - © Bombardier

Bombardier a indiqué lundi que son avion à hélices Q400 a reçu le certificat de type de l’Agence nationale de l’aviation civile du Brésil (ANAC), ouvrant la voie à l’exploitation de l’appareil par des compagnies aériennes de ce pays.

Le certificat d’homologation de type, qui reconnaît la navigabilité à l’échelle locale du Q400, un avion commercial turbopropulsé d’une capacité de 86 sièges, a été remis à Bombardier dans une cérémonie aux bureaux de l’ANAC à São José dos Campos, au Brésil.

« L’expansion de la présence de nos avions commerciaux au sein du marché en Amérique latine est la clé de notre stratégie d’expansion mondiale. L’obtention du certificat d’homologation de type de l’avion Q400 marque une étape importante du positionnement de cet avion dans la région » , a déclaré Alex Glock, vice-président régional des Ventes de Bombardier Avions commerciaux pour l’Amérique latine et les Antilles.

L’appareil, qui n’a pas encore été commandé par une compagnie aérienne brésilienne, « répondra aux besoins de croissance du secteur du transport aérien brésilien et constitue un excellent atout au sein des portefeuilles des exploitants locaux qui cherchent à accroître leurs liaisons, à rationaliser leur flotte et à développer leur réseau » , espère le responsable de Bombardier, qui met en avant « la souplesse opérationnelle et la polyvalence » du Q400.

La délivrance de cette certification de type fait suite à la signature, en juillet 2015, entre le Canada et le Brésil, d’un protocole d’entente sur l’aviation civile dont l’objectif est de promouvoir le développement des infrastructures aéroportuaires, la navigation aérienne et la sécurité.

Bombardier est doté d’un bureau régional de ventes et de marketing, ainsi que d’un dépôt de pièces à São Paulo.

Les prévisions de Bombardier pour le marché de l’aviation commerciale des 20 prochaines années projettent la livraison de 1.150 appareils dans la catégorie des avions de 60 à 150 places en Amérique latine et aux Antilles (Mexique compris) jusqu’en 2034. Un marché que compte bien investir le constructeur canadien. Il estime que parmi ces appareils, 450 unités devraient appartenir au segment de son Q Series (60 à 100 places), tandis que le reste devrait appartenir au segment des avions de 100 à 150 places – pour lequel son CSeries a été conçu.

Le Q400 est le dernier-né de la gamme d’avions de la Q Series. Le constructeur le décrit comme « suffisamment maniable pour une approche à angle prononcé » et « assez robuste pour atterrir sur des pistes non ­pavées » . De plus, ses performances sont certifiées pour des aéroports en haute altitude, comme celui de La Paz, en Bolivie, l’un des plus élevés du monde.

À ce jour, Bombardier a enregistré des commandes fermes totalisant 546 avions Q400 de la part de 60 clients dans 40 pays.

Crédit photo : Bombardier Q400 au Brésil – © Bombardier

Un commentaire sur “Le Bombardier Q400 certifié au Brésil

Laissez un commentaire