Las Vegas : le 777 de British Airways a subi une panne moteur non contenue

Boeing 777-200ER de British Airways en feu à Las Vegas -

Le National Transport Safety Board (NTSB) a rendu jeudi un rapport préliminaire sur l’incident du Boeing 777-200ER de British Airways qui s’apprêtait à décoller sur l’aéroport McCarran de Las Vegas le 08 septembre, relevant une « panne moteur non contenue » , un événement sérieux et le premier affectant le GE90 de General Electric qui équipe l’appareil.

Une panne moteur non contenue signifie que des éléments du moteur ont percé l’enveloppe de protection (nacelle) qui entoure le GE90, et se sont projetés sur le fuselage.

Le NTSB note également des « brèches multiples » sur la partie de la nacelle située autour du compresseur haute pression, suggérant une éjection explosive de certains éléments du moteur à travers les parois de la nacelle.

Des éléments de 7 à 8 pouces de long, soit environ 18 à 20 centimètres, du compresseur haute pression ont d’ailleurs été retrouvés sur la piste, relève le rapport.

L’incident aurait pu être dramatique. Le pire a sans doute été évité grâce à la réaction de l’équipage, qui a stoppé l’appareil et fait évacuer l’avion. Le moteur gauche et son pylône, la partie gauche du fuselage et l’aile gauche du 777 ont été « considérablement endommagés par le feu » , indique le NTSB. 157 passagers et 13 membres d’équipage se trouvaient à bord de l’appareil. Au final, il n’y aura eu que « plusieurs blessures légères » , principalement des abrasions cutanées, dues à l’évacuation en urgence par les toboggans.

Il s’agit de la première défaillance moteur non contenue signalée sur un moteur GE90, le plus grand et le plus puissant des moteurs en service actuellement et également décrit comme très fiable.

Le GE90 est construit exclusivement pour le 777 par General Electric, en partenariat avec le français Snecma, l’italien Avio Aero et le japonais IHI Corporation. C’est au demeurant le seul disponible pour le 777-300ER.

Le NTSB va poursuivre son enquête avec la collaboration de la Federal Aviation Administration américaine (FAA), de Boeing, de GE Aviation, de British Airways et de la Civil Aviation Authority (CAA) du Royaume-Uni.

Le 777-200ER immatriculé G-VIIO (c/n 29320, MSN182) est actuellement parqué sur l’aéroport de Las Vegas. Les enregistreurs de vol ont été récupérés. Le moteur gauche sera démonté prochainement pour être examiné.

Moteur GE90 sur Boeing 777 à Brussels Airport - CC BY-SA 2.0 via Wikimedia

Moteur GE90 sur Boeing 777 à Brussels Airport – CC BY-SA 2.0 via Wikimedia

Un commentaire sur “Las Vegas : le 777 de British Airways a subi une panne moteur non contenue

  1. bjr ,

    comme vous pouvez le voir sur les photos , une « panne moteur non contenue »

    ça veut dire en bon français : explosion moteur avec des morceaux qui sortent

    en causant des dégats dans et autour du moteur et à l exterieur ( vers le fuselage )

    + des fuites carburant … ça se finit bien et c est tant mieux .. bon boulot de l équipage .. bravo .

Laissez un commentaire