Lufthansa : la grève des pilotes déclarée illégale par la justice

Boeing 747-400 de Lufthansa à l'aéroport de Francfort en mai 2014 - © Lufthansa

Lufthansa s’est félicitée mercredi soir de la décision du tribunal du travail de Hesse (Francfort sur le Main), qui a ordonné aux pilotes de cesser leur grève avec effet immédiat.

Le tribunal a qualifié le mouvement social, le treizième depuis avril 2014, de «manifestement illégal» , au motif que le syndicat Vereinigung Cockpit (VC) qui l’a déclenchée n’était pas seulement animé par la raison officielle (les dispositions sur les retraites que la direction tentent de négocier), mais aussi par son opposition au développement de la filiale Eurowings hors d’Allemagne.

Ce dernier point relève de la stratégie d’entreprise, et le syndicat n’était pas fondé à lancer une action à ce sujet, a estimé la justice allemande. Celle-ci a reconnu que VC n’était pas prêt à participer à une médiation globale sur la question des retraites, sauf si Eurowings étaient inclus dans les discussions.

La décision du tribunal de Hesse n’est pas susceptible d’appel. VC a été contraint de mettre fin au mouvement.

La veille, un autre tribunal avait pris une décision contraire, jugeant que les grèves d’avril 2014 étaient « légales et proportionnées » . Il est vrai qu’à l’époque, VC ne liait pas la question des retraites au développement d’Eurowings, dont le concept a été précisé ultérieurement par Lufthansa.

La compagnie s’est dite prête hier soir à reprendre les négociations avec VC sur tous les aspects des conventions collectives. En attendant, celles-ci sont gelées dans leurs dispositions actuelles par Lufthansa, avec de lourdes conséquences pour les pilotes.

Pour VC, qui tente d’empêcher le développement d’Eurowings Europe en dehors d’Allemagne avec des contrats de travail moins avantageux pour les personnels, la tâche se complique. Mais la décision du tribunal de Hesse n’empêche pas de futures grèves. « Tout est possible » , a indiqué à l’agence Reuters Markus Wahl, le porte-parole de VC. « Faire la grève est une option, tout comme discuter avec Lufthansa est une option » .

Les opérations de Lufthansa sont restées perturbées dans la soirée, malgré la levée de la grève par le syndicat en milieu d’après-midi hier. Elles redeviendront normales progressivement à compter de ce jeudi.

Laissez un commentaire