Royal Air Maroc veut renforcer le Brésil

Boeing 767-300ER de Royal Air Maroc à Toronto - CC Wikimedia / BriYYZ

Royal Air Maroc travaille actuellement pour augmenter les fréquences sur la liaison directe Casablanca – Sao Paulo. Des discussions sont en cours avec des responsables du tourisme brésiliens.

Après 21 ans d’absence, la compagnie nationale du Maroc est retournée au Brésil en décembre 2013. Elle réalise actuellement trois rotations par semaine, les lundis, mercredis et vendredis, entre les aéroports de Casablanca Mohamed V (CMN) et Sao Paulo Guarulhos (GRU), avec un Boeing 767-300ER.

« Le vol obtient des résultats si positifs que la compagnie travaille à porter les fréquences à cinq par semaine jusqu’à la fin de l’année, et à les rendre quotidiennes en 2016 » , a indiqué le 3 septembre l’Institut brésilien du Tourisme (Embratur) dans un communiqué.

Ce projet est regardé avec bienveillance par le Brésil, qui s’intéresse au marché africain que peut lui apporter Royal Air Maroc avec des vols en correspondances sur son hub de Casablanca. La compagnie vole vers une trentaine de pays sur le continent africain.

« Nous devons ouvrir le Brésil à de nouveaux pays émetteurs et profiter de cette opportunité. Aujourd’hui, le développement avec l’Afrique passe par Royal Air Maroc. En outre, nous avons montré que non seulement la circulation des personnes en profite, mais aussi les relations d’affaires. Avec le début des vols il y a un an et les perspectives de croissance, nous prévoyons que le commerce international avec tous les pays d’Afrique sera en augmentation » , a déclaré Vinicius Lummertz, président d’Embratur, lors d’une rencontre avec le directeur général de Royal Air Maroc au Brésil, Mehdi El Yaalaoui.

« Nous avons des projets pour distribuer les produits brésiliens vers l’Afrique et l’Europe. Notre potentiel est énorme, avec 500 millions de consommateurs » , a souligné de son côté le responsable de la compagnie marocaine.

Le Brésil est également sensible au fait que Royal Air Maroc se soit dotée d’appareil Embraer, construits dans le pays, pour moderniser sa flotte. Quatre E190 sont actuellement en service chez la compagnie.

Dans l’immédiat, Royal Air Maroc et Embratur vont collaborer pour promouvoir les Jeux Olympiques de Rio en 2016, l’intérêt des Africains pour le sport ayant été démontré lors de la Coupe du Monde de football l’année dernière. En 2013, un peu moins de 95.000 ressortissants africains ont visité le Brésil. Ils étaient plus de 128.00 en 2014.

Royal Air Maroc n’est pas la seule compagnie africaine opérant vers le Brésil. Ethiopian Airlines, South African Airways et TAAG Angola desservent Sao Paulo, ainsi que Rio de Janeiro pour la dernière. En outre, TACV Cabo Verde Airlines relie actuellement les îles du Cap Vert à Recife, et doit ajouter trois autres destinations au Brésil d’ici la fin de l’année, Fortaleza, Natal et Joao Pessoa.

Crédit photo : Boeing 767-300ER de Royal Air Maroc à Toronto – CC Wikimedia / BriYYZ

Laissez un commentaire