Lufthansa : la grève des pilotes prolongée jusqu’à mercredi

Boeing 747-400 de Lufthansa à l'aéroport de Francfort en mai 2014 - © Lufthansa

Le syndicat des pilotes de Lufthansa, Vereinigung Cockpit (VC), a annoncé lundi qu’il prolongeait de 24 heures, soit jusqu’à mercredi soir, son mouvement social pour protester contre la stratégie de restructuration du groupe. Affectant les vols longs-courriers aujourd’hui, la grève portera demain sur le réseau court et moyen-courrier.

Les opérations de Lufthansa sont fortement perturbées ce 08 septembre : la première journée de grève de la rentrée provoque l’annulation de 84 vols longs-courriers au départ ou à destination de Francfort, Munich et Dusseldorf – quasiment la moitié du programme habituel. 90 vols passagers et tous les vols cargos (soit 7) sont cependant maintenus, grâce à des pilotes qui se sont portés volontaires, a indiqué Lufthansa dans un communiqué. En outre, plusieurs vols intercontinentaux au départ de l’étranger ont dû être annulés dès lundi pour permettre une reprise progressive des opérations mercredi.

Estimant que la direction ne s’est pas montrée ouverte aux discussions lundi, VC accentue la pression, en prolongeant le mouvement pour une période de 24 heures. Le syndicat a appelé ses adhérents chez Lufthansa à faire grève le 09 septembre de 00h01 à 23h59. « Sont concernés tous les vols au départ d’Allemagne opérant les types d’aéronefs de la famille Airbus A320, Boeing 737 et Embraer, donc tous les vols courts et moyens-courriers » , a précisé VC. En outre, les vols de la filiale Germanwings visant à remplacer ceux annulés de Lufthansa seront également affectés par la grève si le groupe optait pour cette solution, a prévenu le syndicat.

La portée de cette nouvelle journée de grève n’a pas encore été déterminée par Lufthansa au moment où cet article est publié. La compagnie réalise environ 1.500 vols par jour, en grande majorité sur le court et moyen-courrier. Le statut des vols peut être consulté ici.

De nouvelles grèves sont possibles chaque semaine, a menacé le porte-parole de VC, Markus Wahl. Les mouvements seront annoncés comme les précédents avec un préavis de seulement 24 heures, afin d’éviter que le groupe ne s’organise et donner un impact maximal au conflit.

Les grèves à répétition et les annulations de vols qui en ont résulté ont déjà affecté le résultat d’exploitation du groupe Lufthansa à hauteur de 100 millions d’euros pour l’année 2015, alors qu’il s’attend à réaliser un bénéfice avant impôts de 1,75 milliard d’euros.

Rappelons que le litige entre la direction et le syndicat porte à l’origine sur l’âge de départ en retraite des pilotes. Le syndicat a fait des propositions dernièrement, consistant en un paquet de 500 millions d’euros d’économies pour la compagnie, afin de ramener les coûts à un niveau comparable à easyJet.

VC a offert notamment de porter l’âge moyen de départ en retraite à 60 ans mais il a mis une condition préalable à des négociations : l’arrêt de la campagne de recrutement de pilotes pour la nouvelle filiale Eurowings Europe avec des contrats non allemands – ce que n’accepte pas la direction.

Crédit photo : Boeing 747-400 de Lufthansa à l’aéroport de Francfort en mai 2014 – © Lufthansa

Laissez un commentaire