Lufthansa : les pilotes de nouveau en grève mardi

Pilotes de Lufthansa dans le cockpit d'un Airbus A380 - © Lufthansa

A l’appel de leur syndicat, Vereinigung Cockpit (VC), les pilotes de Lufthansa seront de nouveau en grève demain mardi. Le mouvement affectera les vols longs-courriers et cargo. Le litige porte sur le développement de la nouvelle filiale low-cost Eurowings Europe en dehors d’Allemagne.

VC a appelé les pilotes longs-courriers de Lufthansa à faire grève le 08 septembre de 08h00 à 23h59. « Durant cette période, sont concernés tous les vols au départ d’Allemagne réalisés en Airbus A380, A330 / A340 et Boeing 747, ainsi que tous les vols cargos » , indique le syndicat dans un communiqué.

Il s’agira de la treizième grève des pilotes de Lufthansa depuis avril 2014. La direction et le syndicat s’affrontent sur la question de l’âge de départ en pré-retraite. Après le répit de cet été, les discussions ont abouti à une nouvelle impasse.

VC indique qu’il a fait des concessions, en proposant un paquet représentant 500 millions d’euros d’économies pour la compagnie, afin de ramener les coûts à un niveau comparable à easyJet. Le syndicat propose notamment de porter l’âge moyen de départ en retraite à 60 ans. « Tout cela correspond aux souhaits précédemment exprimés par la direction » , souligne le communiqué de la puissante organisation.

VC cependant met une condition préalable à ces négociations : l’arrêt de la campagne de recrutement de pilotes pour Eurowings Europe avec des contrats non allemands – ce que refuse fermement la direction, qui fait du développement de la nouvelle filiale la pierre angulaire de sa stratégie pour combattre les low cost.

Environ un millier de pilotes ont déjà été embauchés sous contrat autrichien pour Eurowings Europe. Celle-ci opèrera dès cet automne au départ de Vienne. Elle dispose d’un certificat d’opérateur aérien autrichien.

« Exploiter une compagnie aérienne depuis un autre pays est quelque chose que les autres transporteurs low-cost font déjà, et nous ne faisons que copier ce modèle pour fonctionner à faibles coûts » , a expliqué Carsten Spohr à Reuters vendredi dernier.

Pour VC, le refus de la direction d’accepter sa proposition est d’autant plus « incompréhensible » que le groupe Lufthansa, qui détient aussi Swiss International, Austrian Airlines et Brussels Airlines, s’attend à un résultat record de 1,75 milliard d’euros pour cette année.

A l’heure où cet article est publié, Lufthansa n’a pas fait part de sa réaction à l’annonce de la nouvelle grève.

Le statut des vols, annulés ou maintenus, peut être consulté ici.

Crédit photo : Pilotes de Lufthansa dans le cockpit d’un Airbus A380 – © Lufthansa

Laissez un commentaire