Airbus démarre la production de l’A330neo

 

Airbus a annoncé ce 7 septembre avoir démarré durant l’été la production du premier prototype de l’A330neo dans ses usines de Saint Eloi (près de Toulouse) et de Nantes.

Un an après avoir lancé le programme, Airbus a commencé à découper les premières pièces de métal. La production de la nervure 1 du caisson de voilure est en cours à Nantes. D’une conception nouvelle, elle comprend une grille isométrique constituée de 330 triangles, permettant de « répondre à toutes nos exigences de rigidité, de résistance et de légèreté » , indique le constructeur dans son communiqué.

En parallèle, la production du premier pylône moteur, « un autre élément clé du programme » , a commencé à l’usine de Saint Eloi. Ce pylône accueillera le nouveau moteur Rolls Royce Trent 7000. Fabriqué en titane léger, il est conçu à partir des études technologiques et aérodynamiques de l’A350 XWB.

L’A330neo est proposé en deux versions, A330-800neo et A330-900neo. C’est cette dernière qui sera d’abord développée. Les premières livraisons interviendront à partir du 4e trimestre 2017, précise Airbus.

Grâce aux nouveaux moteurs et à des améliorations aérodynamiques, le constructeur espère que l’A330neo offrira une consommation par siège réduite de 14% et un rayon d’action allongé de 400 miles nautiques (740 kilomètres) par rapport aux précédentes versions.

Au 31 août 2015, l’A330neo a été commandé à 145 exemplaires fermes, dont 10 pour l’A330-800neo et 135 pour l’A330-900neo, par Air Asia X (55 A330-900neo), Air Lease Corporation (25 A330-900neo), Avolon (15 A330-900neo), CIT (15 A330-900neo), Delta Air Lines (25 A330-900neo), Hawaiian Airlines (6 A330-800neo) et Transasia Airways (4 A330-800neo)

Laissez un commentaire