Aegean Airlines reste bénéficiaire au premier semestre

Airbus A320 d'Aegean Airlines - CC Wikimedia / Aero Icarus

Malgré un environnement difficile, la compagnie aérienne grecque Aegean Airlines a publié lundi un bénéfice net de 14,8 millions d’euros au premier semestre 2015. Ce résultat est obtenu avec une politique d’expansion qui a abouti à une augmentation des revenus et du trafic passagers.

Au premier semestre 2015, le chiffre d’affaires d’Aegean Airlines a progressé de plus de 4% par rapport à la même période de 2014, à  403,6 millions d’euros.

Le nombre de passagers transportés a dépassé les 4,9 millions de passagers, soit une hausse de 15% en un an. Ce résultat se répartit entre 2,4 millions de passagers pour l’international, en hausse de 20%, et 2,5 millions pour le domestique, en hausse de 10%.

La compagnie explique cette hausse du trafic par les investissements dans la flotte, l’augmentation des capacités et des fréquences, ainsi que les nouvelles destinations internationales qui ont été ajoutées au réseau.

La base d’Athènes à elle seule enregistre une hausse du trafic de 26%, et « reste le principal moteur de la croissance » , précise Aegean Airlines. Les bases régionales en Crète, à Rhodes et à Chypre ont également été renforcées.

Le second trimestre a enregistré une croissance des revenus et du trafic plus importante que le premier trimestre, « malgré l’incertitude économique » , souligne le transporteur. Pour rappel, il a publié une perte opérationnelle de 8,3 millions d’euros pour les trois premiers mois de l’année.

Avec ces résultats, Aegean Airlines enregistre pour le premier semestre un bénéfice net après impôt de 14,8 millions d’euros, en diminution par rapport aux 16 millions d’euros de 2014.

La compagnie a réussi à réduire sa facture carburant et ses coûts unitaires, mais ces gains ont été compensés par le cours plus élevé du dollar, les frais de navigation aérienne plus importants en Grèce et la baisse du prix des billets pour stimuler les ventes. Malgré cette dernière mesure, le coefficient d’occupation des sièges perd 2,7 points par rapport au premier semestre 2014, à 73,4%.

« Malgré une concurrence intense sur notre base principale à la fois pour les vols intérieurs et internationaux, ainsi que les conditions d’affaires défavorables et incertaines qui prévalent dans le pays, nous avons réussi à produire des résultats financiers sains, validant notre stratégie d’expansion » , a déclaré Dimitris Gerogiannis, le directeur général d’Aegean Airlines.

« En raison de l’imposition des contrôles de capitaux, des jours fériés plus nombreux et des développements politiques, nous avons vu nos conditions d’exploitation se détériorer en juillet. Malgré la nette baisse des réservations au cours des deux premières semaines de juillet, nous avons récupéré le terrain perdu grâce à une réponse immédiate consistant à revoir notre offre tarifaire, mais au prix d’une dégradation de nos rendements » , ajoute-t-il.

« Nous rappelons également que les contrôles de capitaux n’ont pas causé de problèmes opérationnels importants à notre entreprise, car une grande partie de notre chiffre d’affaires est généré en dehors de la Grèce. Évidemment, nous considérons que la stabilité dans notre pays est nécessaire pour notre développement à l’avenir » , conclut le directeur d’Aegean Airlines.

Rappelons que le groupe Aegean Airlines (constitué de la compagnie du même nom et d’Olympic Airways), membre de Star Alliance, a transporté 10,1 millions de passagers en 2014. La flotte comprend 58 avions actuellement.

Le groupe offrira pour l’année complète 2015 un total de 15 millions de sièges, soit 2 millions de plus qu’en 2014, avec des vols vers 134 destinations (dont 34 domestiques et 100 internationales) dans 42 pays.

Il prendra livraison entre juin 2015 et mars 2016 de sept Airbus A320.

Crédit photo : Airbus A320 d’Aegean Airlines – CC Wikimedia / Aero Icarus

Laissez un commentaire