Afrique : la low-cost fastjet signe pour un sixième A319

Airbus A319 de fastjet - Source : fastjet / Facebook

La low-cost fastjet a indiqué cette semaine qu’elle avait signé une lettre d’intention pour un sixième Airbus A319 destiné à lancer ses opérations en Zambie dans le cadre de son plan d’expansion.

Selon le communiqué de la compagnie aérienne, le nouvel avion est prévu d’être opérationnel « fin septembre » et sera le premier de la flotte de sa filiale fastjet Zambia.

FastJet a annoncé un plan d’expansion en mai dernier. Sa flotte comprenait alors trois appareils. Si ce dernier engagement est confirmé, la compagnie aura donc doublé sa flotte en quelques mois.

« Notre collecte de fonds réussie en avril 2015 est en partie destinée à financer l’acquisition de nouveaux avions. Nous avons effectué un examen approfondi des appareils disponibles et je suis ravi d’annoncer cet événement » , déclare Ed Winter, directeur exécutif de fastjet.

La compagnie aérienne, qui fonctionne selon le modèle low-cost et nourrit des ambitions pan-africaines, est basée à l’aéroport Julius Nyerere de Dar Es Salam en Tanzanie. Dans le contexte d’un marché africain qui tarde à se libéraliser, fastjet est contrainte d’établir des filiales dans chacun des pays où elle compte opérer, ou prendre des participations dans des compagnies aériennes déjà en activité.

Le quatrième A319, loué auprès d’ICBC leasing, lui servira ainsi à lancer une filiale au Zimbabwe.

Le cinquième, pour lequel elle vient tout juste de signer un contrat de location avec SMBC Aviation Capital, sera opérationnel le 1er septembre 2015. Il est destiné à renforcer son réseau au départ de la Tanzanie, notamment la route Dar Es Salam – Johannesburg qui deviendra quotidienne (contre trois rotations hebdomadaires cet été).

Le sixième A319 servira à lancer ses opérations en Zambie.

« Chaque avion supplémentaire nous permet d’augmenter notre offre avec 1.000 sièges de plus par jour. Sur la base de nos prévisions d’un remplissage des avions à 75%, chaque aéronef de la flotte devrait transporter environ 275.000 passagers par an » , précise le directeur exécutif de fastjet.

Lancée en 2012, fastjet a l’ambition d’opérer d’ici 2018 trente-quatre avions vers quarante destinations au Kenya, en Afrique du Sud, en Tanzanie, en Ouganda, en Zambie et au Zimbabwe.

Sur douze mois glissants au 31 juillet 2015, elle a transporté plus de 747.000 passagers, en hausse de 69% par rapport à la même période de l’année précédente.

Crédit photo : Airbus A319 de fastjet – Source : fastjet / Facebook

Laissez un commentaire