La nouvelle Malaysia Airlines autorisée à prendre les airs

Airbus A380 de Malaysia Airlines - © Malaysia Airlines

Le Département de l’Aviation Civile de la Malaisie (DCA) a délivré ce vendredi à Malaysia Airlines Berhad un certificat d’opérateur aérien (AOC), ce qui permettra à Malaysia Airlines de poursuivre ses opérations à compter du mois prochain.

Malaysia Airlines Berhad (MAB) doit prendre le relais de Malaysia Airlines (MAS) pour exploiter à compter du 1er septembre la compagnie porte-drapeau de la Malaisie, une transition qui nécessitait pour MAB d’obtenir un certificat d’opérateur aérien.

« Malaysia Airlines Berhad (MAB) a reçu aujourd’hui son AOC du DCA au ministère des Transports de la Malaisie à Putrajaya. L’AOC permettra à la nouvelle Malaysia Airlines de prendre les airs le 1er septembre 2015 » , indique la compagnie aérienne le 28 août.

Pour recevoir l’indispensable document, MAB a été auditée durant plusieurs mois, pendant lesquels ont été vérifiées son aptitude à voler, la maintenance des aéronefs et la conformité réglementaire.

La transition entre MAS et MAB peut donc se poursuivre. « C’est le début d’une nouvelle ère. MAB veillera à ce que nos passagers reçoivent le meilleur service et nous allons persévérer pour construire une icône nationale durable » , a déclaré Tan Sri Md Nor Yusof, président de Malaysia Airlines Berhad.

Depuis les deux tragédies de l’année dernière qui ont aggravé sa situation financière, Malaysia Airlines est entrée dans un plan de restructuration visant à lui faire retrouver la rentabilité d’ici 2017. Le transfert de MAS à MAB est l’un des 12 points de ce programme annoncé le 29 Août 2014. MAB va « hériter » en fait d’une compagnie aérienne à la voilure largement diminuée.

Les effectifs sont réduits de 30%, à 14.000 salariés, contre 20.000 précédemment. Plusieurs destinations ont été suspendues cet été : Francfort, Krabi, Cochin, Kunming, Brisbane et les Maldives. Les fréquences seront réduites vers Canton, Ho Chi Minh Ville, Hong Kong, Manille, Perth, Rangoon, Siem Reap et Taipei Taoyuan. Vers Paris en particulier, l’A380 de 494 sièges sera remplacé tous les jours de la semaine à compter du 30 août par un Boeing 777-200ER de 282 sièges, équivalant à une réduction de la capacité de l’ordre de 1.484 sièges par semaine.

A cela s’ajoute des investissements de 6 milliards de ringgits malaysiens (1,5 milliard d’euros) apportés par le fonds souverain de la Malaisie, Khazanah, sur une base échelonnée et soumis à de strictes conditions.

MAB est dirigé par Christoph Mueller, l’ancien patron d’Aer Lingus. Il a infligé à la compagnie irlandaise qui battait de l’aile un traitement similaire avant qu’elle ne retrouve la voie de la croissance.

Photo : Airbus A380 de Malaysia Airlines – © Malaysia Airlines

Laissez un commentaire