Bombardier CSeries : essais concluants sur piste inondée

Bombardier CS300 effectuant les essais d'ingestion d'eau - © Bombardier / Patrick Cardinal

Le constructeur canadien Bombardier a confirmé jeudi avoir complété avec succès dans son centre de Mirabel, près de Montréal au Québec, les essais d’ingestion d’eau sur piste de son avion C Series. Cette épreuve est menée dans le cadre de la campagne de certification afin de valider le comportement de l’appareil sur une piste inondée.

L’avion d’essais en vol CS300 a réalisé les essais le 25 août en traversant un bassin rempli d’eau dans le but de simuler des conditions réalistes. L’appareil a atteint une vitesse maximale de 120 nœuds, (approximativement 220 km/h) afin de réaliser ces essais comptant pour la certification de type.

Suite à la fabrication et l’installation du bassin conçu par l’avionneur, une équipe d’ingénieurs d’essais en vol, de pilotes d’essais, ainsi que de spécialistes de la maintenance du constructeur était chargée d’enregistrer les données qui seront ensuite analysées.

Les résultats de ces essais seront applicables pour les deux modèles d’avions, soit le CS100 et le CS300.

« Ces tests étaient vraiment intéressants et spectaculaires à voir alors que l’avion C Series simulait des atterrissages sur une zone d’eau peu profonde. L’équipe s’est assurée que ni l’eau sous l’avion, ni le jet d’eau généré par le train d’atterrissage avant de l’appareil n’entre dans les moteurs ou dans le groupe auxiliaire de bord (APU) ou encore n’affecte sa performance » , explique Rob Dewar, vice-président, programme d’avions C Series. « Nous progressons très bien ayant complété une autre phase d’essais » ajoute-t-il.

Bombardier a indiqué la semaine dernière que le programme de certification du CS100 était achevé à 80%.

Le nouvel appareil est prévu pour rentrer en service au premier semestre 2016, auprès de la compagnie de lancement, Swiss International.

Le constructeur enregistre 243 commandes fermes pour le CSeries, auxquelles s’ajoutent 360 options pour les deux variantes.

Parmi les principales compagnies aériennes qui les ont commandées, figurent Swiss (30 exemplaires), Republic Airways (40 CS300), Saudi Gulf Airlines (16 CS300), Korean Air (10 CS300), Air Baltic (10 CS300) et la future compagnie britannique Odissey Airlines (10 CS100). L’appareil a également été commandé par plusieurs sociétés de leasing, dont Macquarie AirFinance (40 CS300), Ilyushin Finance Co (32 CS300) et Lease Corporation International (3 CS100 et 17 CS300).

La certification de type sera délivrée par Transport Canada, l’autorité canadienne pour l’aviation civile.

Bombardier CS300 effectuant les essais d'ingestion d'eau - © Bombardier / Patrick Cardinal

Crédit photo : Bombardier / Patrick Cardinal

Laissez un commentaire