Boeing : le 777-9X « en bonne voie » pour un début de production en 2017

Visualisation d'un Boeing 777-9 en vol - © Boeing

Boeing a indiqué jeudi qu’il est en bonne voie pour débuter la production du 777-9X selon le calendrier prévu, soit en 2017. Le constructeur vient d’achever la configuration finale du long-courrier, une étape qui fixe la conception de base de l’avion. Il débute à présent la conception détaillée des éléments et systèmes.

L’équipe en charge du programme Boeing 777X a achevé la configuration finale au terme d’une collaboration étroite avec les compagnies clientes et les principaux fournisseurs qui ont pris part à l’optimisation de la configuration du nouvel appareil.

« C’est formidable d’avoir les compagnies aériennes et nos partenaires industriels à nos côtés pour franchir cette étape importante » , a déclaré dans un communiqué le 27 août Bob Feldmann, vice-président et directeur général du programme 777X, Boeing Aviation Commerciale. « L’équipe a suivi un processus rigoureux pour remplir toutes les exigences correspondant à cette phase du programme » .

La configuration finale est une étape majeure qui marque l’achèvement des études requises pour figer les capacités et la conception de base de l’appareil. Le résultat des essais en soufflerie, les performances aérodynamiques et les charges structurelles sont également évalués afin de vérifier que l’avion répond au cahier des charges.

L’équipe du 777X va se concentrer à présent sur la conception détaillée des pièces, ensembles et autres systèmes de l’avion. Une fois que les conceptions détaillées auront été achevées et validées, la production pourra démarrer, avec l’objectif « d’être lancée en 2017 » , a précisé l’avionneur.

« Le programme avance tel que nous l’avons prévu » , a ajouté Bob Feldmann. « Notre avion et notre système de production sont sur la bonne voie conformément à notre calendrier. Nous sommes pleinement concentrés sur le respect de nos engagements vis à vis de nos clients » .

Boeing présente son futur 777X comme « le plus grand et le plus efficient des biréacteurs disponibles sur le marché » , avec une consommation de carburant inférieure de 12% et des coûts d’exploitation inférieurs de 10% à la concurrence.

La famille 777X comprend les modèles 777-8 et 777-9, deux avions qui « se distinguent de l’A350 par des avantages significatifs en matière de rayon d’action, de charge utile et de consommation de carburant » indique aussi l’avionneur. De plus, le 777X se caractérisera par plusieurs innovations en cabine, inspirées du 787 Dreamliner, permettant un niveau de confort accru pour les passagers.

Le premier vol d’essai du 777-9X est prévu pour 2019 et sa mise en service pour 2020, selon des annonces précédentes de Boeing. La compagnie de lancement n’a pas encore été désignée.

L’appareil enregistre à ce jour 296 commandes fermes, dont 235 (soit plus de 80%) en provenance des trois premières compagnies du Golfe, soit 25 pour Etihad Airways (8 777-8X et 17 777-9X), 150 pour Emirates Airline (35 777-8X et 115 777-9X) et 60 pour Qatar Airways (10 777-8X et 50 777-9X). L’appareil a également été commandé par All Nippon Airways (20 777-9X), Cathay Pacific (21 777-9X) et Lufthansa (20 777-9X).

Par rapport au 777 à partir duquel il est développé, Le 777X comprendra un fuselage allongé, des technologies issues du 787 Dreamliner, de nouveaux moteurs, ainsi qu’une nouvelle voilure en matériaux composite que Boeing présente dans la vidéo ci-dessous.

Le 777X est vendu selon les variantes entre 371 millions et 400 millions de dollars au prix catalogue.

Photo : Visualisation d’un Boeing 777-9 en vol – © Boeing

Laissez un commentaire