Delta ouvre deux lignes entre les Etats-Unis et le Royaume-Uni

Boeing 767-300ER de Delta Air Lines - CC Wikimedia / Eddie Maloney

Delta Air Lines ouvrira au printemps prochain deux lignes saisonnières entre les Etats-Unis et le Royaume-Uni, l’une reliant Salt Lake City à Londres Heathrow et l’autre New York JFK à Edimbourg, dans le cadre de sa co-entreprise avec Virgin Atlantic.

La liaison entre les aéroports de Salt Lake City International (SLC) et Londres Heathrow (LHR) sera opérée tous les jours de la semaine dès le 1er mai 2016 en Boeing 767-300ER bi-classe de 208 sièges (36 en classe Affaires et 172 en classe Economie dont 29 dans l’espace Delta Comfort).

Le vol DL50 (VS4020) est programmé avec un départ de Salt Lake City à 20h10 et une arrivée à Londres à 13h10 le lendemain. Le vol de retour DL51 (VS4019) quittera Londres à 14h15 et arrivera à Salt Lake City à 18h07.

Delta sera sans concurrence directe sur cette route et Londres Heathrow sera sa deuxième destination européenne au départ de Salt Lake City, après Paris Charles de Gaulle. La compagnie américaine membre de SkyTeam se présente comme le premier opérateur à Salt Lake City et propose 50 destinations en correspondance vers le Canada et l’Ouest des Etats-Unis depuis cet aéroport.

La ligne entre les aéroports de New York John F. Kennedy (JFK) et Edimbourg (EDI) sera ouverte quant à elle le 26 mai 2016 et sera également quotidienne. Elle sera opérée en Boeing 757-200 bi-classe d’une capacité de 168 sièges (16 en classe Affaires et 144 en classe Economique dont 44 dans l’espace Delta Comfort).

Le vol DL488 (VS4026) décollera de New York JFK à 20h15 pour arriver à Edimbourg à 08h40 le lendemain. Le vol de retour DL489 (VS4027) est prévu avec un départ d’Edimbourg à 10h30 et une arrivée à New York à 13h01.

La ligne New York – Edimbourg est également opérée par American Airlines et United Airlines (cette dernière volant au départ de Newark). Delta reprend en fait une liaison exploitée cet été par Virgin Atlantic (jusqu’au 25 septembre) avec un avion opéré par Aer Lingus.

Avec ces deux nouvelles lignes, Delta continue de se renforcer sur le marché britannique, où elle a pris une nouvelle dimension depuis l’acquisition en 2013 de 49% du capital de Virgin Atlantic pour 360 millions de dollars. Elle a formé la même année une co-entreprise avec cette compagnie britannique créée par le milliardaire Richard Branson (qui détient toujours 51% du capital), pour exploiter ensemble avec un partage des recettes et des coûts tous leurs vols transatlantiques au départ du Royaume-Uni. Cette co-entreprise est distincte de celle créée en 2009 avec Air France-KLM et Alitalia, et elle bénéficie également de l’immunité anti-trust du Département américain des Transports (DoT).

Delta et Virgin proposeront à l’été 2016 quatorze destinations aux Etats-Unis au départ de Londres Heathrow : Salt Lake City donc, ainsi qu’Atlanta, Boston, Chicago–O’Hare (en saison), Detroit, Los Angeles, Miami, Minneapolis Saint Paul, New York JFK, Newark, Philadelphia, San Francisco, Seattle Tacoma, Washington Dulles.

Photo : Boeing 767-300ER de Delta Air Lines – CC Wikimedia / Eddie Maloney

Laissez un commentaire