Air New Zealand : bénéfice en hausse de 49% en 2015

Boeing 787-9 Dreamliner d'Air New Zealand - © Air New Zealand

Air New Zealand a publié mercredi un bénéfice avant impôts de 496 millions de dollars néo-zélandais pour l’exercice 2014-2015 clos au 30 juin, en hausse de 49% par rapport à l’exercice précédent, ce qui lui permet d’augmenter les dividendes pour les actionnaires et de verser une prime à ses employés.

Ce résultat est obtenu avec un chiffre d’affaires opérationnel de 4,9 milliards de dollars néo-zélandais (2,8 milliards d’euros) en 2014-2015, en hausse de 5,9% en un an, et malgré une perte de 29 millions de dollars liée à sa participation dans la compagnie aérienne Virgin Australia.

Après impôts et taxes, le bénéfice net d’Air New Zealand s’élève à 327 millions de dollars, soit une hausse de 24% en comparaison de l’exercice 2013-2014.

« La croissance de la capacité soutenue par une forte demande, des économies sur les coûts et la facture carburant ont entraîné une année de croissance des bénéfices » , explique-t-elle dans son communiqué le 26 août.

« Nos initiatives stratégiques au cours des trois dernières années nous ont permis de profiter de la dynamique du marché qui a contribué à ces résultats » , précise Tony Carter, président d’Air New Zealand. « Nos investissements dans de nouveaux appareils efficaces, la poursuite du développement de nos alliances avec des partenaires, la commercialisation de nos produits dans le monde entier, le service à la clientèle et l’accent sur la gestion des coûts ont permis à Air New Zealand d’atteindre une croissance du chiffre d’affaires avec une base de coûts stable » , ajoute-t-il.

Forts de ces résultats, la compagnie annonce le versement d’un dividende à ses actionnaires en hausse de 73% à 9,5 cents par action, et une prime annuelle de 1.400 dollars pour 8.000 employés.

Air New Zealand  se montre optimiste pour les mois à venir et s’attend « à une croissance importante des gains » pour l’exercice 2015-2016, grâce à l’augmentation de la capacité et à l’amélioration de son efficacité opérationnelle.

Concernant son réseau international, elle continuera de se concentrer sur l’arc Pacifique, avec les ouvertures déjà annoncées de Houston et Buenos Aires en décembre 2015. Elle « évalue de nouvelles opportunités en Australie, en Asie et dans les Amériques« , selon le chef de la direction, Christopher Luxon. L’Australie reste sa plus grande base de clientèle à l’étranger, avec une croissance de plus de 20% au cours de l’année.

Ses opérations sur le réseau intérieur vont croître de 8% pour l’exercice en cours et plus de deux millions de sièges à moins de 100 dollars seront mis en vente « pour maintenir le leadership » .

Le programme de fidélisation, Airpoints, enregistre une hausse de 17% du nombre d’adhérents en un an, à 1,9 millions de membres.

Par ailleurs, Air New Zealand et Cathay Pacific ont été autorisées à prolonger leur partenariat sur la ligne Hong Kong – Auckland jusqu’au 31 octobre 2019, qu’elle exploite à raison de trois vols quotidiens en haute saison.

Photo : Boeing 787-9 Dreamliner d’Air New Zealand – © Air New Zealand

Laissez un commentaire