France : forte hausse du trafic passagers en juillet

Aéroport Paris Charles de Gaulle - CC BY-SA 3.0 CC Dmitry Avdeev / Wikimedia Commons (2005)

Porté par une excellente dynamique à l’international (+7,1%), le trafic a fortement progressé en juillet (+5,5%) malgré un marché intérieur resté atone (-0,7%), selon les données publiées vendredi par la Direction générale de l’aviation civile. Grâce à cette embellie, la hausse du nombre de passagers en cumul annuel grimpe à 3% à l’issue de ce mois.

En juillet, le trafic intérieur s’affiche une nouvelle fois en repli (-0,9%) en particulier sous l’impulsion des lignes desservant Paris (-2,3%) alors que les autres segments en Métropole et en Outre-Mer demeurent favorablement orientés (+1,8%). En cumul annuel, seul le marché domestique ultramarin connaît une évolution positive (+3,3%) ; en Métropole, seules les lignes transversales résistent au reflux (-0,2%).

Le trafic international a connu une progression record en juillet (+7,1%) ; celle-ci a concerné l’ensemble des continents avec en tête, ce mois-ci, les zones Asie-Pacifique (+9,0%) Afrique (+7,8%) et Union européenne (+7,2%). Parmi les principales destinations, rares sont celles n’ayant pas profité de l’embellie : Tunisie (-12,2%), Mexique (-11,5%), Russie (-9,9%) et Brésil (-5,5%). À l’opposé, l’Algérie bénéficie en juste contrepoint du mois précédent, d’un effet fin de Ramadan spectaculaire (+25,4%). En Asie, le marché chinois se révèle une nouvelle fois très solide (+7,9% en juillet, +11,7% en tendance annuelle) ; les Émirats Arabes Unis renouent avec un taux de croissance qu’ils n’avaient plus connu depuis fin 2014 (+13,3%) ; en Inde, logiquement à l’occasion du premier anniversaire de l’ouverture des lignes nouvelles, la croissance se tasse fortement ce mois-ci (+3,1% en juillet, +20,6% en rythme annuel). En Amérique, pour le second mois consécutif, le Canada connaît une croissance à deux chiffres (+10,6%). Enfin en Europe, si l’évolution du marché turc continue de présenter une volatilité très certaine selon les mois (+10,6% en juillet mais -6,0% en juin et +1,2% sur l’année), l’Espagne, second partenaire aérien de la France, s’affirme encore comme l’un des meilleurs fers de lance de la croissance (+9,9% ce mois-ci, +10,1% en tendance annuelle).

En termes de pavillon, la croissance du trafic profite encore inégalement aux acteurs : la performance des transporteurs français (+2,0%) pâtit une fois de plus, de leur recul sur la marché intérieur (-2,2%) alors que leurs concurrents (+8,4%) progressent très significativement tant au national (+6,8%) qu’à l’international (+8,5%). Après un certain répit depuis le début d’année, le différentiel de croissance en défaveur des transporteurs nationaux s’accentue très notablement et atteint 6,4 points en juillet. En terme de part de marché, à l’issue du mois de juillet, la position du pavillon français poursuit son lent effritement : -1,1 point tant en mesure Pax que PKT (contre respectivement -0,9 point et -1,0 point fin juin).

DGAC juillet 2015 2

DGAC juillet 2015 1Source : DGAC

Photo : Aéroport Paris Charles de Gaulle – CC BY-SA 3.0 CC Dmitry Avdeev / Wikimedia Commons (2005)

Laissez un commentaire