Air Madagascar : un nouveau Boeing 737, les vols vers la France suspendus et la certification Part 145 reconduite

Air Madagascar : Boeing 737-800 5R-EBA - © Air Madagascar

Air Madagascar a indiqué jeudi qu’elle a reçu un nouveau Boeing 737-800 NG pris en location dans le cadre de la modernisation de sa flotte. Parallèlement, la desserte de la France est provisoirement suspendue en raison d’une indisponibilité de l’Airbus A340-300 assurant la liaison. Cependant, l’Agence Européenne de Sécurité Aérienne (EASA) a reconduit la certification Part 145 concernant la maintenance des appareils.

Air Madagascar a réceptionné le 20 août son nouveau Boeing 737-800 NG, qui s’est posé à 13h à l’aéroport d’Antananarivo Ivato, en provenance de Shanghai.  Construit en 2007 et immatriculé 5R-EBA, l’appareil est loué auprès de la société de leasing chinoise ICBC leasing. Il est configuré pour recevoir 164 passagers en deux classes de service, soit 8 en classe Affaires et 156 en classe Economique. Avec un rayon d’action de 5.300 kilomètres, il peut relier la capitale malgache à Bombay en Inde ou Dubai aux Emirats Arabes Unis.

C’est néanmoins sur le réseau domestique qu’il sera inauguré : le nouveau Boeing 737-800 effectuera son premier vol commercial pour Air Madagascar sur la ligne Antananarivo – Nosy Be ce 21 août, sur laquelle il continuera d’opérer par la suite. « Ce choix correspond aux attentes des opérateurs touristiques de l’île de Nosy Be qui – depuis des années – réclamaient une densification des dessertes aériennes » , précise le transporteur. L’appareil servira aussi entre Antananarivo et Mahajanga, en attendant Morondava, Fort-Dauphin et Toliara. Sur le plan régional, le 737-800 NG reliera Madagascar à La Réunion, Maurice, Dzaoudzi, Moroni et Johannesburg. La compagnie malgache ambitionne de desservir de nouveau Nairobi « dans les prochains mois » .

Le choix d’un Boeing 737-800 s’est imposé car cet avion « est moins gourmand en kérosène que les mêmes types d’appareil pour une performance égale. Sur le plan technique, les techniciens d’Air Madagascar ont une connaissance particulière du 737 car la compagnie travaille avec ce type d’appareil depuis près de 40 ans » , précise son communiqué. Sur le plan opérationnel, Air Madagascar espère ainsi être « remise sur les rails » avant la fin 2015 : l’avion sera « le pivot d’un programme de vols » qui « devrait retrouver son cours normal d’ici la fin de l’année, selon les projections » . Le choix de l’appareil répond également à un impératif économique. « Le Conseil d’Administration a été particulièrement attentif à ce volet. Il a exigé que le choix de l’aéronef corresponde aux besoins réels de la compagnie et qu’il ne devienne pas un autre poids à gérer » , explique Léon Rajaobelina, Président du Conseil d’Administration d’Air Madagascar.

D’ici lundi 24 août, les appareils qui ont connu des pannes dernièrement, seront fonctionnels. « Le programme de vols pourra donc retrouver peu à peu son rythme de croisière normal » , assure de nouveau la compagnie aérienne.

Pour la desserte de la France en particulier, le programme reste perturbé. Suite à une opération de maintenance, l’Airbus A340-300 immatriculé TF-EAB, le seul autorisé à pénétrer dans l’espace aérien européen, est indisponible, et la liaison depuis Antananarivo vers Paris Charles de Gaulle et Marseille est temporairement suspendue. « La situation reviendra à la normale sous peu, un nouveau programme de vol sera communiqué dès rétablissement de la desserte » , promet le 20 août la compagnie aérienne, qui prévoyait initialement d’opérer durant la saison été 2015 cinq vols par semaine vers la France (tous les jours sauf les mardis et samedis, dont deux avec une escale à Marseille les lundis et jeudis).

Par ailleurs, Air Madagascar a confirmé que l’EASA a renouvelé la certification Part 145, après avoir effectué un audit qui s’est terminé le 20 août dans l’après-midi. « La reconduction du Part 145 est importante pour Air Madagascar car la certification permettra de pouvoir assurer la maintenance de nos appareils et ceux d’autres compagnies qui desservent Madagascar » , souligne la compagnie aérienne. Elle pourra donc continuer d’effectuer la maintenance des appareils d’Air France et d’Air Austral notamment, durant leurs escales à Madagascar. « Les auditeurs ont globalement affiché des motifs de satisfaction, malgré quelques notifications » , ajoute-t-elle.

Air Madagascar va maintenant s’atteler à nommer un nouveau Directeur Général, après avoir reçu « de nombreuses candidatures » pour ce poste.

Photos : Air Madagascar, nouveau Boeing 737-800 5R-EBA – © Air Madagascar

Laissez un commentaire