Air Canada : bénéfice net en hausse de 80% au second trimestre

Air Canada : Premier Boeing 787-9 Dreamliner - © Air Canada

Air Canada vient d’annoncer un bénéfice net ajusté record de 250 millions de dollars canadiens pour le second trimestre 2015, en hausse de 80% par rapport à la même période de 2014.

La compagnie canadienne avait publié un bénéfice net ajusté de 139 millions de dollars canadien au deuxième trimestre 2014. A 250 millions de dollars canadiens pour la même période de 2015, ce résultat représente une amélioration de 111 millions de dollars canadiens, ou 80%.

Le bénéfice avant intérêts, impôts, dotation aux amortissements et aux pertes de valeur et location d’avions (BAIIALA) s’établit quant à lui à 591 millions de dollars canadiens, en hausse de 135 millions de dollars canadiens par rapport au résultat enregistré au deuxième trimestre 2014.

Air Canada inscrit une marge d’exploitation de 17,3% comparée à la marge d’exploitation de 13,8% au 2e trimestre 2014, soit une hausse de 3,5 points de pourcentage.

Pour Calin Rovinescu, Président et Chef de la Direction d’Air Canada : « Je suis ravi d’annoncer qu’Air Canada a dégagé un BAIIALA record pour le cinquième trimestre d’affilée. Et ceci, en plus des résultats record du bénéfice d’exploitation, du bénéfice net ajusté, des améliorations importantes de la marge d’exploitation, et de la marge BAIIALA en glissement annuel.

« Pour le troisième trimestre, nous prévoyons d’afficher de nouveau des résultats record, avec une amplification de la marge BAIIALA en glissement annuel supérieure à celle de 350 points de base obtenue au deuxième trimestre. 

« La demande demeure solide à l’orée de ce qui est, d’ordinaire, notre trimestre le plus important en raison de la demande et des habitudes de la clientèle nord-américaine. L’augmentation de capacité pour l’exercice, qui vise surtout nos marchés internationaux, contribue fortement à la hausse du bénéfice et demeure conforme au plan que nous avions établi dans un contexte de prix du carburant plus élevés.

« Les transformations que nous avons mises en œuvre au cours des dernières années nous procurent la structure de coûts, la flotte et la flexibilité nécessaires pour faire face non seulement à la concurrence accrue sur l’un ou l’autre de nos marchés clés, mais également à tout affaiblissement du dollar canadien ou ralentissement économique. Si nous constatons que la demande s’étiole, nous serons en mesure de réagir promptement. Nous sommes en train de bâtir sur le long terme une compagnie aérienne souple, une entreprise à la rentabilité durable et un chef de file mondial au sein de l’industrie.

« Je tiens à exprimer ma gratitude envers nos 28 000 employés qui ont uni leurs efforts et fourni, pour un autre trimestre, une remarquable performance, tant du point de vue opérationnel que financier » , a conclu M. Rovinescu.

Photo : Air Canada, Premier Boeing 787-9 Dreamliner – © Air Canada

Laissez un commentaire