Un Airbus A340 d’Air Tahiti Nui se pose aux Antilles

Airbus A340-300 d'Air Tahiti Nui à l'atterrissage à Tokyo Narita - cc wikimedia / Masakatsu Ukon

Pendant ce mois d’août, un Airbus A340 d’Air Tahiti Nui visite les Antilles françaises. Il ne s’agit pas d’un vol régulier de la compagnie aérienne de Polynésie Française : l’appareil est en fait affrété par Air Caraïbes pour réaliser des vols supplémentaires depuis Paris vers la Guadeloupe et la Martinique.

L’Airbus A340-300 loué à Air Tahiti Nui permet à Air Caraïbes d’assurer jusqu’à trois rotations quotidiennes entre Paris Orly et Fort de France ou Pointe à Pitre pendant le pic estival. L’information avait été révélée au printemps dernier par des passionnés d’aviation de la zone Caraïbes et reprise ensuite par Tahiti Infos.

L’appareil en question est le F-OLOV (MSN668), qui a été livré neuf à Air Tahiti Nui en 2005. Il est loué à Air Caraïbes selon un contrat de wet-lease (avec équipage). Son aménagement est bi-classe avec les anciennes cabines de la compagnie polynésienne, pour une capacité totale de 294 sièges, dont 264 en classe Economique et 30 en classe Affaires, cette dernière étant au demeurant commercialisée par Air Caraïbes comme une Premium Economie.

Le périple antillais du F-OLOV a débuté dès le 1er août par la Martinique, avec les vols Air Caraïbes TX516 / TX517. Le départ de Paris et l’arrivée à Fort de France ont été suivis sur le réseau social Twitter.

D’autres vols sont prévus durant tout ce mois-ci : au départ de Martinique les 4, 18, 22, 23, 24, 25, 26, 29, 30 et 31 août et au départ de Guadeloupe les 5, 19, 20, 21, 27 et 28 août 2015.

Sur l’axe Paris-Antilles, Air Caraïbes a réalisé une part de marché de 30,5% en 2014, avec des avions particulièrement remplis puisque le coefficient d’occupation des sièges s’est établi en moyenne annuelle à 92%, selon les dernières données qu’elle a publiées. Elle assurera son expansion l’année prochaine avec une filiale low-cost long-courrier (projet Sunline). Le nom de cette nouvelle compagnie aérienne ainsi que les destinations qu’elle desservira seront connus ultérieurement. Le premier appareil, un Airbus A330-300 neuf, version 242 tonnes, équipé de connections Internet, sera livré et mis en service commercial en juin 2016.

Quant à Air Tahiti Nui, la compagnie a décidé de remplacer ses cinq Airbus A340-300 actuels par 4 Boeing 787-9 Dreamliner dont la livraison interviendra à partir de l’automne 2018 et jusqu’en 2019. Les A340 seront alors probablement « revendus en pièces détachées » , selon Michel Montvoisin, le PDG d’Air Tahiti Nui.

Photo : Airbus A340-300 d’Air Tahiti Nui à l’atterrissage à Tokyo Narita – cc wikimedia / Masakatsu Ukon

Laissez un commentaire