easyJet : les hôtesses et stewards ne feront pas grève cet été

Personnel navigant de cabine d' easyJet - © easyJet

EasyJet a écarté lundi la perspective d’une grève de ses hôtesses et stewards britanniques durant l’été 2015, après que ces personnels ont voté en faveur de l’augmentation salariale qu’elle proposait.

La low-cost a indiqué le 03 août que ses personnels navigants de cabine ont accepté lors d’un scrutin une augmentation de leurs salaires sur deux ans avec un effet rétroactif au 1er janvier 2015, soit 4,1% pour les hôtesses et stewards et 5,1% pour les chefs de cabines, avec en plus une augmentation de la prime de congés payés pour les deux catégories.

« Unite a recommandé à ses membres de voter en faveur de cette proposition, ce qui signifie que la menace d’un mouvement social est levée » , précise  easyJet dans son communiqué. Le mois dernier, le syndicat avait envisagé de faire grève après l’échec de négociations avec la direction.

« EasyJet valorise la contribution de son personnel de cabine et est heureuse d’avoir trouvé une conclusion positive de telle sorte que ses équipages puissent continuer à fournir le service excellent et chaleureux que nos passagers attendent. Ceux-ci peuvent avoir l’assurance complète que leurs projets de voyage ne seront pas perturbés cet été » , poursuit la compagnie aérienne.

Toutefois, seulement 52% des hôtesses et stewards ont voté en faveur de l’accord salarial, et 48% contre. « Cela devrait sonner comme une alarme pour easyJet » dans la perspectives des discussions à venir, souligne de son côté Kevin Hall, un responsable du syndicat Unite interviewé par le Liverpool Echo. « Cette entreprise très rentable s’en tire avec un accord obtenu de justesse » , ajoute-t-il.

Il est vrai qu’une grève en pleine saison estivale serait tombée au plus mal pour la low-cost, notamment au Royaume-Uni où elle enregistre un record de trafic : elle s’attend à accueillir sur ses lignes à destination ou en provenance de ce pays presque 14 millions de passagers entre la mi-juillet et la fin septembre. Un record qu’elle explique en partie par la force de la livre sterling face à l’euro, avec d’ailleurs quatre villes espagnoles dans le Top 5 des destinations (Malaga, Barcelone, Palma et Alicante).

Photo : Personnel navigant de cabine d’ easyJet – © easyJet

Laissez un commentaire