Air Antilles Express envisage des vols vers les Etats-Unis

ATR 42 d'Air Antilles Express - © ATR Aircraft

Alors que le trafic entre les Antilles françaises et l’Amérique du Nord est en forte progression, Air Antilles Express envisage d’ouvrir des liaisons vers les Etats-Unis. La compagnie basée en Guadeloupe a demandé et vient d’obtenir la possibilité de desservir ce pays.

Selon l’autorisation délivrée le 23 juillet par le Département américain des Transports (DoT), le groupe Compagnie Aérienne Inter Régionale Express (CAIRE), propriétaire d’Air Antilles Express et d’Air Guyane Express, peut désormais réaliser des vols entre le territoire de l’Union Européenne et celui des Etats-Unis, éventuellement avec une ou plusieurs escales intermédiaires.

Toutefois, pour la conduite de ces opérations, Air Antilles Express devra utiliser des appareils de moins de soixante places et d’une charge utile inférieure à 18.000 livres – une condition en accord avec sa flotte actuelle, constituée uniquement d’avions à hélice, dont 3 ATR 42-500, 1 ATR 42-600, 2 DHC-6 Twin Otter et 1 Cessna Grand Caravan.

Au regard de l’administration américaine, Air Antilles Express était autorisée jusqu’à présent à voler uniquement vers San Juan de Puerto Rico, au départ de la Guadeloupe, de la Martinique et de Saint Martin. Une liaison entre Pointe à Pitre et San Juan a d’ailleurs été lancée l’année dernière en ATR42, concurrençant le service de Seaborne Airlines.

La compagnie guadeloupéenne envisage maintenant de proposer des vols vers la partie continentale des Etats-Unis depuis la zone Caraïbes, ainsi que depuis Saint Martin en partage de code avec la compagnie aérienne Winair, explique le Département américain des Transports.

Ce projet suit le développement des liaisons entre les Antilles et l’Amérique du Nord. Ainsi, pour le mois de juin 2015, l’’aéroport de Pointe à Pitre – Pôle Caraïbes a enregistré près de 20% de passagers en plus vers cette région, par rapport au même mois de l’année passée. Air Canada et American Airlines ont chacune renforcé leurs fréquences vers Pointe à Pitre et Fort de France pour l’été 2015, et ces deux aéroports seront desservis dès début décembre par la low-cost Norwegian Air depuis New York, Boston et Washington / Baltimore.

Les Antilles françaises intéressent aussi la low-cost JetBlue : elle appose désormais son code B6 sur les vols de Seaborne Airlines entre San Juan d’un côté et la Guadeloupe et la Martinique de l’autre.

Photo : ATR 42 d’Air Antilles Express – © ATR Aircraft 

Laissez un commentaire