Qatar Airways s’intéresse bien à Indigo, mais pas à SpiceJet

Airbus A350-900 XWB en vol - © Airbus

Qatar Airways regarde le marché indien : la compagnie a indiqué mardi qu’elle était en discussion avec la low-cost Indigo, mais démenti des informations selon lesquelles elle s’intéresserait à SpiceJet en vue d’une prise de participation.

« Qatar Airways confirme que la seule compagnie aérienne à qui elle parle est le transporteur indien Indigo » ,  indique le 28 juillet Qatar Airways dans un communiqué.

Indigo est la première compagnie indienne en termes de part de marché et de rentabilité. Elle a pris livraison en novembre 2014 de son 100e Airbus A320. Nourrissant de grandes ambitions, elle signé le mois suivant avec l’avionneur européen un protocole d’accord portant sur 250 A320neo, un record historique qui reste cependant à confirmer en commande ferme.

Qatar Airways, par la voix de son directeur exécutif Akbar Al Baker, s’est déjà dite intéressée en mai dernier pour prendre une participation de 49% dans Indigo, tout en signalant que le propriétaire de la low-cost, InterGlobe Aviation, n’était pas vendeur.

En revanche, SpiceJet, qui est en difficulté financière à l’inverse d’Indigo, ne retient pas l’attention de Qatar Airways.

« Nous ne sommes pas intéressés pour engager un partenariat » et « prendre une participation commerciale » dans SpiceJet, indique le communiqué du transporteur qatari. Il ajoute qu’il n’a pas signé avec cette low-cost un quelconque accord interligne, pourtant « la forme la plus simple de collaboration entre deux compagnies aériennes » .

Qatar Airways dément ainsi des informations publiées la veille par l’Economic Times of India. « Ce n’est pas la première fois que de telles allégations sont proférées. Des informations similaires ont été diffusées en janvier 2013, et cela semble être une tactique pour augmenter la valeur des actions » , croit savoir Qatar Airways.

SpiceJet, qui était au bord de la faillite en décembre 2014, a déclaré vendredi qu’elle était en négociation préliminaire avec des investisseurs potentiels qui voulaient rentrer dans son capital, sans donner leur nom.

Qatar Airways a de bonnes raisons de s’intéresser à l’Inde : non seulement 7 millions d’Indiens vivent dans la région du Golfe, mais ce pays est aussi appelé à devenir selon l’IATA le troisième au monde pour le nombre de passagers aériens d’ici 2031, après la Chine et les Etats-Unis.

D’ailleurs, une autre compagnie du Golfe l’a précédée sur ce marché : en 2012, Etihad Airways d’Abu Dhabi a acquis 24% du capital de Jet Airways, la première compagnie aérienne indienne par le nombre de passagers internationaux.

Rappelons que Qatar Airways a déjà effectué une prise de participation cette année : elle est entrée en janvier 2015 au capital d’IAG (British Airways, Iberia, Vueling). Les deux groupes sont membres de l’alliance Oneworld.

Photo : Airbus A350-900 XWB de Qatar Airways en vol – © Airbus

Laissez un commentaire