Aéroports de Paris : trafic passagers en hausse de +1,5% au 1er semestre

Aéroport Paris Charles de Gaulle - CC BY-SA 3.0 CC Dmitry Avdeev / Wikimedia Commons (2005)

Aéroports de Paris (ADP) a accueilli sur les deux plateformes parisiennes un total de 45,5 millions de passagers sur le 1er semestre 2015, soit une hausse de 1,5 % par rapport à la même période de l’année précédente. L’évolution est contrastée selon les faisceaux géographiques.

Sur les six premiers mois de l’année, le trafic se répartit entre 31,3 millions de passagers à Paris-Charles de Gaulle (+ 1,6 %) et 14,2 millions à Paris-Orly (+ 1,1 %), soit un total de 45,5 millions de passagers sur les deux aéroports (+1,5%).

La croissance a nettement ralenti par rapport à la même période de  2014, qui avait été marquée par une hausse de +4,2 % en comparaison des chiffres de 2013.

Par répartition géographique, le trafic passagers est en baisse pour le faisceau France (-0,6%), mais en hausse pour l’Europe (+2,7%) et le reste de l’international (+1,1%).

Pour ce dernier faisceau en particulier, le trafic est en diminution sur l’Afrique (-2,5%) et les DOM-COM (-1,7%), mais en augmentation sur l’Asie-Pacifique (+6,0%), l’Amérique du Nord (+2,9%), le Moyen-Orient (+2,7%) et l’Amérique Latine (+0,1%).

Le nombre de passagers en correspondance progresse de +1,0 %. Le taux de correspondance s’établit à 23,8 %, en baisse de -0,1 point.

Le nombre de mouvements d’avions (339.359) est en baisse de -0,8 %, ce qui, conjugué à la hausse du nombre de passagers, laisse entendre que les opérateurs ont utilisé des avions de plus grande capacité.

L’activité fret et poste est en baisse de -2,5 % avec 1.061.413 tonnes transportées.

Aéroports de Tananarive et Noy Bé

A l’occasion de la présentation des résultats semestriels, ADP a également indiqué que le gouvernement de la République de Madagascar l’a déclaré le 5 mai 2015, attributaire provisoire du contrat de partenariat public-privé pour la concession des aéroports internationaux d’Ivato à Tananarive et de Fascène à Nosy Bé, sur l’île de Madagascar. Pour ce projet, ADP, au travers de sa filiale Aéroports de Paris Management, est en consortium avec ses partenaires Bouygues Bâtiment International, Colas Madagascar et Meridiam.

Les deux aéroports malgaches ont accueilli l’année dernière 814.000 passagers pour Tananarive Ivato et 132 000 passagers pour Nosy Bé Fascène, dont près de deux-tiers de passagers internationaux.

L’offre du consortium prévoit la conception, le financement et la construction de plusieurs infrastructures.

A l’aéroport d’Ivato à Tananarive , sont prévus : un nouveau terminal international d’une capacité initiale de 1,5 million de passagers ;  la rénovation du terminal existant pour y accueillir le trafic domestique ;  la rénovation de la piste et sa mise en conformité.

A l’aéroport de Fascène, Nosy Bé : dans une première phase, sont programmés l’extension de la piste et sa mise en conformité ainsi que la rénovation du terminal existant ;  et dans une deuxième phase, le financement, la conception et la construction d’un nouveau terminal qui portera la capacité de l’aéroport à près d’1 million de passagers.

Le consortium mené par Aéroports de Paris assurerait l’exploitation des deux aéroports sur toute la durée de la concession.

Les prochaines étapes consistent à négocier le contrat de partenariat, puis à finaliser le financement nécessaire à l’entrée en vigueur de la concession.

Evolution du trafic passagers au 1er semestre 2015 sur les différentes plateformes dans lesquelles Aéroports de Paris détient des participations

ADP 1er semestre 2015

Photo : Aéroport Paris Charles de Gaulle – CC BY-SA 3.0 CC Dmitry Avdeev / Wikimedia Commons (2005)

Laissez un commentaire