Delta se défend d’avoir pratiqué des prix abusifs

© Delta

Le Département américain des Transports (DoT) soupçonne Delta Air Lines et quatre autres compagnies aériennes d’avoir fortement relevé le prix des billets d’avion après un grave accident de train en mai dernier qui a perturbé le trafic ferroviaire et laissé sur le carreau des milliers de voyageurs sur la côte Est des Etats-Unis. Delta s’est défendue vendredi d’avoir profité de la situation.

La compagnie aérienne membre de SkyTeam affirme qu’elle a pris des mesures pour permettre aux voyageurs concernés de gagner leur destination « facilement et de façon abordable » .

« Delta n’a pas augmenté les tarifs aériens suite à l’accident de train du 12 mai à Philadelphie. Au contraire, Delta a réduit de près de 50% le prix le plus élevé de la Navette, à environ 300 $ l’aller simple, pour des voyages entre New York, Boston et Washington » , indique son communiqué.

La compagnie précise en outre qu’elle a honoré les billets de train pour des voyages sur la côté Est, renoncé aux frais de changement de réservation sur sa Navette, et augmenté la capacité en sièges disponibles en exploitant de plus gros avions dans cette région.

Delta aura de toute façon l’occasion de se justifier officiellement, puisque le DoT a ouvert une enquête auprès de cette compagnie ainsi qu’American Airlines, JetBlue, United Airlines et Southwest Airlines. Selon la lettre qu’il leur a adressée, les transporteurs sont soupçonnés « de pratiques déloyales (par exemple, de prix abusifs) sur les liaisons aériennes qui sont en concurrence avec les services ferroviaires » après le déraillement du train.

Les cinq transporteurs doivent fournir des détails sur leurs pratiques tarifaires du 28 avril au 26 mai 2015 et sur la même période de l’année précédente, et expliquer les éventuelles variations.

« L’idée qu’une entreprise cherche à profiter de voyageurs coincés après un tel événement tragique est inacceptable. Ce Département prend au sérieux toutes les allégations portant sur des prix abusifs par les compagnies aériennes, et nous menons une enquête approfondie après les plaintes de consommateurs » , a déclaré le Secrétaire américain aux Transports, Anthony Foxx, dans un communiqué.

Les compagnies aériennes ont trente jours pour répondre.

L’accident de train à Philadelphie le 12 mai a fait 8 morts et environ 200 blessés. Il a résulté dans la fermeture provisoire du corridor Nord d’Amtrak (la société de chemin de fer américaine), l’un des plus fréquentés du pays.

Photo: © Delta Air Lines

Laissez un commentaire