Air Madagascar : retour à la normale vers la France le 31 juillet

Airbus A340 Air Madagascar - cc wikimedia

Après la grève de quarante jours qui l’a conduite à suspendre ses opérations, Air Madagascar reprend progressivement ses vols. Le retour à la normale pour la France est prévu le 31 juillet, un délai que la compagnie malgache explique par « les exigences du transport aérien » en matière de sécurité.

Air Madagascar a indiqué le 23 juillet qu’elle travaille à un retour progressif à la normale de son programme de vols. Ses équipes opérationnelles procèdent actuellement aux visites et vérifications techniques sur la flotte.

Les avions, immobilisés pendant de nombreux jours, nécessitent un audit technique avant de reprendre les airs. La reprise des activités « doit se faire dans le respect de ces exigences afin d’assurer l’entière sécurité des opérations, priorité absolue de la Compagnie » , souligne son communiqué.

Air Madagascar prévoit de remettre en œuvre son programme de vol normal vers la France « à partir du vendredi 31 juillet, sous réserve d’imprévu ou de modifications de dernière minute » .

Ce programme comprend pour la saison été 2015 jusqu’à 5 vols hebdomadaires entre les aéroports Paris Charles de Gaulle et Antanarivo Ivato, dont deux via Marseille. Elle exploite sur cette ligne où elle est en concurrence avec Air France et Corsair International un Airbus A340-300 affrété auprès du loueur islandais Air Atlanta Icelandic (TF-EAB , c/n 210), le seul avion de sa flotte autorisé à pénétrer dans l’espace aérien européen en raison de l’inscription de la compagnie sur la liste noire de l’Union Européenne.

Cet appareil dispose d’une capacité de 275 sièges – répartis en trois classes de service, soit 30 en Classe Baobab (Affaires), 21 en Classe Vanille (Premium Economique) et 224 dans la cabine principale Ylang.

Rappelons que le mouvement social qui a fortement ébranlé la compagnie malgache, a commencé le 08 juin et l’a amené à suspendre ses opérations « pour une durée indéterminée » à compter du 18 juin. Les personnels exigeaient notamment le départ de la direction en place, accusée de mauvaise gestion.

Un nouveau Conseil d’administration a été nommé le 8 juillet par les actionnaires, avec à sa tête Léon Rajaobelina.

La grève a pris fin le 17 juillet, après la signature d’un protocole d’accord entre ce nouveau Conseil, la Direction Collégiale mise en place, et les Représentants du Personnel d’Air Madagascar.

Plusieurs décisions ont été prises. La compagnie a « renoué le dialogue » avec ses personnels, levé toutes les sanctions disciplinaires en cours, et retiré sa plainte au pénal. La nomination du futur Directeur général se fera à la suite d’un processus de recrutement « ouvert et transparent » dans un délai de 2 mois, au plus tard.

Photo : Airbus A340 Air Madagascar – cc wikimedia

 

Laissez un commentaire