Emirates va desservir Bamako

Airbus A340 d'Emirates - cc wikimedia

La compagnie aérienne Emirates Airline desservira Bamako à partir de la saison hiver 2015-2016. La capitale du Mali deviendra ainsi sa 28e destination en Afrique.

A compter du 25 octobre 2015, Emirates opèrera une ligne Dubai – Bamako en conjonction avec son service existant vers Dakar, réalisé selon quatre vols par semaine (les mardi, mercredi, vendredi et dimanche) en Airbus A340-300 de 267 sièges, dont 12 en Première classe, 42 en classe Affaires et 263 en classe Economique.

« Il n’y a actuellement aucun service direct entre Dubaï et Bamako. Le Mali a une économie en croissance et un énorme potentiel touristique, et nous nous attendons à ce que la liaison vers Bamako liée à notre service vers Dakar stimule de façon importante les voyages d’affaires et de loisirs à destination et en provenance du Mali  » , a déclaré Adil Al Ghaith, vice-président senior pour les opérations commerciales en Afrique du Nord et de l’Ouest chez Emirates Airline.

La compagnie relève également dans son communiqué que Bamako est « l’une des villes les plus dynamiques au monde, avec une population d’environ 2,3 millions de personnes » . Elle ajoute que le Mali est l’un des principaux producteurs d’or en Afrique, et possède également quatre sites inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco (Tombouctou, Djenné, le tombeau des Askia et la falaise de Bandiagara) .

Emirates sera sans concurrence directe sur cette ligne mais rejoindra sur l’aéroport de Bamako Sénou plusieurs compagnies aériennes internationales, dont Air Algérie, Air France, Asky Airlines, Ethiopian Airlines, Kenya Airways, Royal Air Maroc, TAP Portugal, Tunisair et Turkish Airlines, sans oublier la française Aigle Azur.

Au travers de sa filiale Emirates Sky Cargo, la compagnie du Dubai proposera également une capacité de 13 tonnes de fret par avion, « ce qui contribuera à soutenir les exportations du Mali, comme l’huile de graines, le cuir, les fruits frais et les semi-conducteurs, ainsi que les importations de tissus , de pièces et de composants, de produits pharmaceutiques et d’équipements électriques et électroniques » , indique-t-elle.

Bamako sera la 28e destination d’Emirates en Afrique et sa 6e en Afrique de l’Ouest, après Abidjan, Dakar, Accra, Abuja et Lagos, tandis que la desserte de Conakry reste suspendue.

Photo : Airbus A340 d’Emirates – cc wikimedia

Laissez un commentaire