Boeing : les compagnies devront embaucher 1,1 million de pilotes et techniciens en 20 ans

Commandant de bord dans dans un Boeing 777-300ER © Air France

Evaluant les besoins des compagnies aériennes au regard des évolutions du marché, le constructeur américain Boeing prévoit que 558.000 nouveaux pilotes d’avions commerciaux et 609.000 nouveaux techniciens de maintenance seront nécessaires pour soutenir l’expansion des flottes dans les vingt ans à venir.

Publiée le 20 juillet, l’étude annuelle de Boeing montre une augmentation de la demande de pilotes de plus de 4% par rapport à celle réalisée l’année dernière, et d’environ 5% pour les techniciens de maintenance.

La demande mondiale pour ces professions sera alimentée par la croissance économique, alors que les compagnies aériennes ajouteront 38.000 avions à la flotte mondiale d’ici 2035.

Ceci résultera en un besoin d’environ 28.000 nouveaux pilotes et 30.000 nouveaux techniciens chaque année en moyenne, analyse l’avionneur.

En Europe, les compagnies aériennes devront embaucher 95.000 pilotes et 101.000 techniciens, à peu près autant qu’en Amérique du Nord (95.000 pilotes et 113.000 techniciens) mais beaucoup moins qu’en Asie-Pacifique (226.000 pilotes et 238.000 techniciens).

Le Moyen-Orient nécessitera l’embauche de 60.000 pilotes et 66.000 techniciens, l’Afrique 18.000 pilotes et 22.000 techniciens, l’Amérique latine 47.000 pilotes et 47.000 techniciens, et la Russie et l’Asie centrale 17.000 pilotes et 22.000 techniciens.

Une question se pose cependant : comment répondre à des besoins aussi importants en ressources humaines hautement qualifiées ?

Ce défi « ne sera pas résolu par une seule entreprise » , estime Sherry Carbary, Vice-président de Boeing en charge des services pour les vols. « Les constructeurs d’avions, les compagnies aériennes, les fabricants d’équipements pour l’entrainement, les organismes de formation, les autorités en charge de la réglementation et les établissements d’enseignement devront intensifier leurs efforts pour répondre aux besoins croissants de formation et certification des pilotes et des techniciens » , ajoute-t-elle.

De son côté, Boeing a décidé d’apporter sa pierre à l’édifice : l’avionneur a organisé l’an dernier 17 campus professionnels à travers le monde, lui permettant de former des pilotes et des techniciens, « en nombre record » selon lui.

Photo : Commandant de bord dans dans un Boeing 777-300ER © Air France

Laissez un commentaire