L’Airbus A350 XWB en tournée aux Amériques [photos]

Airbus A350-900 XWB MSN2 à Sao Paulo (juillet 2015) - © Airbus

Un A350-900 XWB d’Airbus est parti lundi pour une tournée de démonstration vers huit aéroports en Amérique Latine et en Amérique du Nord. Un des objectifs de ce périple de 17 jours est la présentation du nouveau long-courrier aux clients de l’avionneur dans cette partie du monde.

L’exemplaire d’essai MSN2 (F-WWCF) en livrée carbone et doté d’une cabine passagers a décollé lundi 6 juillet de Toulouse. Doté d’une cabine passagers avec 42 sièges en classe Affaires et 210 sièges en Economie, et d’appareils de mesures pour les tests, l’appareil a pris la direction de l’aéroport Guarulhos de Sao Paulo où il est arrivé le même jour

Le lendemain, l’appareil a été présenté au groupe LATAM Airlines, dont la filiale brésilienne TAM attend 27 exemplaires, livrables à partir de la fin de cette année jusqu’en 2019. TAM vient d’ailleurs de dévoiler les premières routes et la configuration de son A350-900 XWB dont le premier vol commercial aura lieu en janvier 2016 entre Sao Paulo Guarulhos et Manaus, avant d’être lancé trois mois plus tard sur le réseau international, d’abord vers Miami en mars, puis vers Madrid en avril.

Airbus nous a fourni quelques photos inédites de son A350 XWB sur les pistes de Guarulhos.

L’appareil se rendra ensuite à l’aéroport de Campinas Viracopos, situé à une centaine de kilomètres de Sao Paulo. La low-cost Azul qui y est basé a prévu d’opérer 5 A350-900 XWB à partir de 2017. Ces appareils seront pris en location longue durée auprès de la société de leasing ILFC, dans le cadre de l’expansion long-courrier de cette low-cost qui effectuait uniquement des vols intérieurs jusqu’à fin 2014. Elle se classe au troisième rang des compagnies aériennes brésiliennes par le nombre de passagers transportés, derrière TAM et GOL.

MSN2 visitera aussi l’aéroport El Dorado de Bogota, hub de la compagnie colombienne Avianca. Sa holding Synergy Aerospace a commandé en 2008 dix A350-800 convertis ensuite en dix A350-900.

Cap ensuite vers l’Amérique du Nord, avec comme première escale l’aéroport Hartsfield-Jackson d’Atlanta, où l’appareil est attendu le 15 juillet. Premier aéroport au monde pour le trafic passagers, Atlanta est aussi le hub principal de Delta Air Lines, qui a commandé en novembre dernier 25 A350-900 XWB livrables à partir de 2017.

Les autres escales prévues en Amérique du Nord incluent Newark le 16 juillet, hub de United Airlines (qui prendra livraison de 35 A350-1000 à partir de 2018); puis l’aéroport O’Hare de Chicago le 17 juillet, d’où opère American Airlines (qui attend 22 A350-900 « hérités » d’une commande de US Airways avec qui elle a fusionné). L’A350 se rendra le 18 juillet à Milwaukee pour le plus grand événement aéronautique des Etats-Unis à Oshkosh. Son retour en Europe est prévu le 22 juillet.

Le continent américain représente environ 20% des 781 A350 vendus à ce jour, avec 159 appareils commandés par sept compagnies aériennes et sociétés de leasing : American Airlines, Air Lease Corporation (ALC), CIT, Delta Air Lines, LATAM Airlines group, Synergy Aerospace et United Airlines.

> Plus d’actualités sur l’Airbus A350 XWB

Photo : Airbus A350-900 XWB MSN2 à Sao Paulo (juillet 2015) – © Airbus

Laissez un commentaire