easyJet : grève des hôtesses et stewards britanniques en perspective ?

Nouvelle livrée easyJet (2015) - © easyJet

Le syndicat britannique Unite représentant les Personnels Navigants de Cabine (PNC) va consulter ses membres pour déclencher une grève chez easyJet après l’échec de négociations salariales. Mais la compagnie aérienne low-cost a tenu à rassurer lundi ses passagers, se disant confiante que son programme de vols sera maintenu cet été.

EasyJet est en pourparlers avec Unite depuis plus d’un an pour revaloriser les salaires des hôtesses et stewards basés au Royaume-Uni.

Dans le cadre de ces négociations, easyJet a fait « plus de cinq propositions différentes » à Unite pour revaloriser les salaires, mais déplore n’avoir reçu en retour « aucune offre constructive » de la part de ce syndicat.

Celui-ci l’accuse d’avoir interrompu les négociations, ce que réfute la compagnie aérienne.

La situation s’est en tout cas envenimée, après qu’easyJet a décidé unilatéralement d’augmenter les salaires de ses PNC de 4,1% et celui des chefs de cabine de 5,1% sur deux ans, avec effet rétroactif au 1er janvier 2015, ce qu’avaient initialement rejeté les membres de Unite lors d’un vote.

« Nous croyons qu’il est juste de récompenser dès maintenant les équipages de cabine, qui ne sont pas membres d’un syndicat dans leur majorité et attendent depuis de nombreux mois une conclusion aux discussions sur leur rémunération » , se justifie easyJet dans un communiqué. Elle souligne au passage que l’augmentation est « au-dessus de l’inflation et surtout des augmentations salariales récentes chez British Airways et Thomas Cook » , pourtant acceptées par Unite.

Le syndicat n’en reste pas là : il vient de notifier à la compagnie aérienne son intention de consulter sa base lors d’un nouveau vote pour déclencher une grève.

« Nous demandons instamment à notre personnel de cabine de ne pas voter en faveur de ce mouvement social et restons confiants que nous opèrerons notre programme complet durant l’été » , a conclu la compagnie aérienne.

Selon la low-cost, la rémunération annuelle de ses personnels de cabine (globalement 25.000 livres sterling par an, soit environ 35.000 euros) serait la plus élevée dans le secteur du transport aérien au Royaume-Uni, et en ligne avec le salaire moyen dans le pays.

EasyJet a publié pour son exercice comptable 2013-2014 un bénéfice net annuel en hausse de 13% par rapport à l’exercice précédent, à 450 millions de livres sterling, tandis que le revenu par siège progressait de 1,2%.

> Plus d’actualités sur easyJet

Photo : © easyJet

Laissez un commentaire