Air Mauritius décolle vers Chengdu

Airbus A330 d'Air Mauritius au décollage à l'île Maurice. - © Air Mauritius

Air Mauritius a annoncé le lancement ce lundi de son premier vol régulier vers Chengdu, sa quatrième destination en Chine. La compagnie aérienne nationale de l’île Maurice a identifié ce pays comme un marché prioritaire pour la diversification de son réseau, mais cette stratégie n’est pas sans risque sur le plan financier.

Depuis le 6 juillet 2015, Air Mauritius relie l’aéroport de Plaisance Sir Seewoosagar Ramgoolam à celui de Chengdu Shuangliu à raison d’un vol par semaine.

Le vol MK682 décolle le lundi de Plaisance à 16h00 pour arriver à Chengdu à 06h15 le lendemain. Au retour, le vol MK683 quitte Chengdu le lundi également à 23h30 pour atterrir à Plaisance 05h35 le lendemain (durée de vol : 10h15 environ). La liaison est opérée en Airbus A340-300 bi-classe de 300 sièges (dont 34 en classe Affaires, disposés en rangées de 2-2-2, et 266 en Economie, en rangée de 2-4-2).

Chengdu devient ainsi la quatrième destination d’Air Mauritius en Chine, après Shanghai (sa première destination dans ce pays dès 2011, actuellement desservie avec deux vols par semaine), Pékin (un vol par semaine) et Hong Kong (deux vols par semaine).

Ainsi, elle offrira avec ces vols directs un total de 132.000 sièges vers la Chine continentale pour son exercice fiscal 2015-2016, ce qui lui donnera « les moyens d’assurer sa croissance sur ce marché clé » , selon son communiqué.

La compagnie propose également trois vols par semaine vers la Chine, après une correspondance à Kuala Lumpur sur Malaysia Airlines, portant à neuf le nombre d’options possibles pour relier ce pays à l’île Maurice.

« Air Mauritius, en tant que compagnie aérienne nationale (de l’île Maurice), a investi massivement en Chine au cours des quatre dernières années, en ligne avec la stratégie du pays pour diversifier les marchés touristiques. Les arrivées de touristes en provenance de Chine ont régulièrement atteint des taux de croissance à deux chiffres depuis le début de nos opérations en 2011. La Chine est devenue un marché de premier plan pour Air Mauritius et le début des opérations vers Chengdu renforce la poursuite de cette  croissance » , explique André Viljoen, Directeur Général d’Air Mauritius.

Cependant, cette stratégie n’est pas sans risque sur le plan financier. Le lancement de la nouvelle ligne intervient alors que la compagnie a enregistré une perte de 23,7 millions d’euros lors de son exercice fiscal 2014-2015, en partie liée à l’augmentation de ses opérations vers la Chine qui n’a pas donné les résultats escomptés : le  coefficient d’occupation des sièges vers cette destination a enregistré en un an une diminution de 12,2 points de pourcentage, à 65,2%. Le manque à gagner découlant de cette baisse a été de 11 millions d’euros, selon le dernier bilan d’Air Mauritius.

> Plus d’actualités sur Air Mauritius

Photo : Airbus A330 d’Air Mauritius au décollage à l’île Maurice. – © Air Mauritius

Laissez un commentaire