L’Airbus A380 déployé sur deux nouvelles routes

Airbus A380 d'Emirates:  vol inaugural vers Dusseldorf - © Emirates

Depuis le début du mois de juillet, l’Airbus A380 est déployé sur deux nouvelles lignes, celle d’Emirates entre Dubai et Dusseldorf, et de Thai Airways entre Bangkok et Londres Heathrow. Quatre autres routes au moins seront opérées d’ici la fin de l’année avec le plus gros avion commercial en service actuellement.

Depuis le 1er juillet, Emirates relie Dubai International à Dusseldorf avec un Airbus A380 de 519 sièges (429 en classe économique, 76 en classe Affaires et 14 en Première classe). Le vol EK055 est programmé avec un départ tous les jours de Dubai à 08h30 et un atterrissage à Düsseldorf à 13h25, tandis qu’au retour, le vol EK056 part de Dusseldorf à 15h25 pour arriver à l’aéroport international de Dubai à 23h55h.

Limitée en termes de droits de trafic vers l’Allemagne, Emirates assure 60 vols par semaine vers ce pays (contre 110 vers le Royaume-Uni et 32 vers la France). Dusseldorf devient sa troisième destination allemande desservie avec un A380, après Francfort et Munich, et sa douzième en Europe. La compagnie émiratie a pris livraison le 25 juin de son 70e exemplaire, sur un total de 140 commandés.

De son côté, Thai Airways déploie également depuis le 1er juillet l’A380 entre Bangkok Suvarnabhumi et Londres Heathrow, une route sur laquelle elle est en concurrence directe avec British Airways et la compagnie Taïwanaise Eva Air (qui assurent toutes les deux des vols sans escale en Boeing 777)

L’appareil est utilisé sur les vols TG910 et TG911 (départ de Bangkok tous les jours à 01H10 pour arriver à Londres à 07h15; au retour, départ de Londres à 12h30 pour arriver à Bangkok à 05h45 le lendemain).

L’A380 est configuré en trois classes de service pour recevoir 507 passagers (12 en Première classe, 60 en classe Affaires et 435 en classe Economique), et remplace sur la ligne deux vols quotidiens en Boeing 747-400 de 375 places, ce qui conduit à une réduction de l’offre de 924 sièges par semaine dans chaque sens.

La compagnie thaïlandaise restructure actuellement ses activités afin de revenir aux bénéfices, après plusieurs trimestres de pertes consécutives. La flotte sera modernisée en retirant 10 de ses 14 747-400 vieillissants d’ici à la fin 2015.

Londres devient la troisième destination européenne de Thai Airways desservie avec un A380, après Francfort et Paris Charles de Gaulle. L’appareil, dont elle exploite six exemplaires, vole aussi vers Tokyo.

En avril dernier, Airbus indiquait que son super Jumbo était utilisé sur 45 routes. Depuis, quatre nouvelles lignes sont opérées avec l’appareil : Dubai-Perth par Emirates (depuis le 1er mai 2015);  Séoul Incheon – New York JFK par Asiana Airlines depuis le 28 mai 2015  (toutefois, Korean Air exploitait déjà un A380 sur cette ligne); Abu Dhabi – Sydney par Etihad Airways (depuis le 31 mai); et Pékin-Amsterdam par China Southern Airlines (depuis le 19 juin 2015).

L’A380 sera également exploité sur quatre autres routes d’ici la fin de l’année : Dubai – Madrid (dès le 1er août 2015) et Dubai – Copenhague (1er décembre 2015) par Emirates; Londres Heathrow – Miami par British Airways (25 octobre 2015), et Abu Dhabi – New York JFK par Etihad Airways (1er décembre 2015).

En revanche, il cessera d’opérer entre Kuala Lumpur et Paris Charles de Gaulle, Malaysia Airlines le remplaçant par un Boeing 777-200ER à compter du 04 août.

A ce jour, 165 A380 ont été livrés sur un total de 317 commandés.

> Plus d’actualités sur l’Airbus A380

Photo : Airbus A380 d’Emirates: vol inaugural vers Dusseldorf – © Emirates

Laissez un commentaire