Paris Charles de Gaulle partiellement évacué après « une erreur de débarquement »

CDG évacuationL’aéroport Paris Charles de Gaulle a dû être partiellement évacué ce samedi soir après « une erreur de débarquement » , selon le compte Twitter d’Aéroports de Paris, démentant ainsi la rumeur d’une alerte à la bombe.

Une partie du terminal 2E a été évacuée dans la soirée du 27 juin. Les passagers ont dû quitter les halls d’embarquement et repasser les contrôles de sécurité, formant de longues files d’attente dans l’aéroport comme le montre cette vidéo.

Plusieurs passagers ont exprimé leur inquiétude alors qu’aucune explication ne leur était donnée. Selon des témoignages, l’évacuation s’est cependant déroulée sans mouvement de panique.

Vers 20h15, Aéroports de Paris a finalement expliqué sur son compte Twitter que l’évacuation faisait « suite à une erreur de débarquement » , en ajoutant que la mesure a été décidée par les autorités de police afin de « faire passer les passagers par le parcours départ » . La « perturbation » a débuté vers 18h30, a également indiqué le groupe aéroportuaire.

 

 

De son côté, Radio France a rapporté que les passagers ont été évacués en raison d’un « problème technique » , évoquant un « croisement de flux » (entre les voyageurs au départ et ceux à l’arrivée).

La rumeur d’une alerte à la bombe, aussitôt évoquée sur les réseaux sociaux comme sur certains médias dès le début de l’évacuation, est donc démentie par Aéroports de Paris, qui a également assuré qu’il n’y avait « pas d’inquiétude » à avoir.

D’après une reporter de France Info présente sur place, la perturbation a duré 3 heures mais la situation rentrait dans l’ordre vers 21h00. En revanche, elle a entraîné des retards pour de nombreux vols.

Photo principale postée par le compte twitter Breaking3zero

Un commentaire sur “Paris Charles de Gaulle partiellement évacué après « une erreur de débarquement »

Laissez un commentaire